Recette du boudin antillais : les épices à l’honneur !

La gastronomie guadeloupéenne regorge de mille et une recettes, toutes aussi délicieuses les unes que les autres. Voici encore une recette plutôt commune, mais préparée à la manière antillais : le boudin créole.

Les préparatifs pour réussir la recette du boudin antillais

Pour le plaisir de vos papilles, préparez cette recette du boudin antillais vous-même, avec bien entendu des ingrédients typiques de la gastronomie guadeloupéenne. Dans cette préparation, les épices sont à l’honneur. Ainsi, pour la réaliser, prévoyez une noix de muscade, 6 piments, un oignon, 3 bouquets de ciboulette, 5 brins de thym, 2 graines de bois d’Inde, 2 clous de girofle, 5 gousses d’ail, du poivre et du sel. Il vous faudra en outre du boyau propre et citronné mesurant environ 2 mètres, un litre de sang de porc, 100 ml de lait, 100 grammes de saindoux, ainsi que 500 grammes de mie de pain.

Il est préférable de commander les boyaux déjà préparés auprès de votre charcutier. Toutefois, si ceux-ci n’ont pas encore été apprêtés, il faut les laver dans de l’eau citronnée. Retournez les boyaux, rincez-les et égouttez. Afin de vous assurer qu’ils ne sont pas troués, soufflez à l’intérieur. Les boudins antillais peuvent être servis avec des crudités tels qu’une laitue, du concombre, des carotte râpées en entrée froide. Mais vous pouvez également les servir chauds pour accompagner, par exemple, votre purée de pomme de terre. Les boudins peuvent être chauffés à la vapeur ou seulement mis dans de l’eau salée très chaude durant 10 minutes.

Comment préparer des boudins antillais ?

Prenez les 500 grammes de mie de pain et découpez les en petits morceaux à la main. Mettez-les dans un bol et ajoutez de l’eau tiède. Laissez ainsi la mie tremper jusqu’à ce qu’elle soit complètement molle. Réduisez les clous de girofle et les graines de bois d’Inde en poudre en les pilant. Râpez également la noix de muscade. Hachez finement les piments, sans le pédoncule, et trempez les dans du lait. Hachez aussi l’ail et les oignons épluchés. Chauffez le saindoux dans une cocotte jusqu’à ce qu’il fonde, faites-y revenir l’ail et l’oignon puis ajoutez la ciboulette hachée et le thym. Laissez sur le feu durant 5 minutes.

Versez le sang dans la cocotte, la muscade, le bois d’Inde, les clous de girofle, le thym, les piments, du sel du poivre et mélangez le tout. Laissez mijoter pendant 10 minutes puis retirez le thym. Coupez les boyaux en plusieurs parts de 30 cm environ et nouez l’une de leurs extrémités. Positionnez un entonnoir à l’autre bout puis versez à l’intérieur la préparation. Nouez le boudin tous les 10 centimètres environ avec du fil alimentaire, vous pouvez également tourner plusieurs fois le boyau. Faites de même pour chaque part. Faites frémir de l’eau et laissez mijoter pendant une demi-heure, égouttez et servez. Les boudins se conservent dans le réfrigérateur pendant 2 à 3 jours.

Autres articles à lire

  • Cuisine antillaise : recettes créoles pour les fêtes

    Les fêtes de Noël approchent à grands pas. Pour jouer à fond la carte des traditions, surprenez vos convives avec des plats typiques de la cuisine antillaise.

  • L’ananas : un fruit aux multiples facettes

    Fruit exotique récolté de novembre à avril, la Guadeloupe en est l’une des plus grandes productrices. L’ananas se présente sous la forme d’un gros fruit avec 100 à 200 facettes et peut être exploité d’autant de manière, mais surtout dans l’art culinaire.

  • Recettes de potages créoles - le paté en pot et le Calacou

    Pour un hiver rigoureux ou simplement parce que la soupe c’est bon pour la santé et délicieux, nous vous proposons pour vous réchauffer en douceur et de vous régaler avec un délicieux cocktail de vitamines avec ces deux excellentes recettes de potage Créole.

  • Cuisine traditionnelle de Guadeloupe

    La gastronomie guadeloupéenne est caractérisée par un métissage de cuisine créole, asiatique, française, indienne et africaine.

  • La banane : fruit, dessert et légume exotique

    Fruit le plus vendu dans le monde après les agrumes et le raisin, la banane ensoleille nos desserts et entremets durant toute l’année. Qu’elle soit incorporée dans nos gâteaux, nos milkshakes ou mangée nature, la banane nous permet de faire le plein de potassium.

Haut de page