WOK LINE : une marque made in Guadeloupe qui a su s’imposer

Plus qu’une marque de vêtements, WOK LINE est un véritable exemple de la réussite de la jeunesse guadeloupéenne.

Le contexte guadeloupéen

Depuis plus d’une vingtaine d’années, une minorité guadeloupéenne se bat pour mettre en avant la culture locale et les traditions profondes, liées aux racines africaines. Cela est devenu un mouvement qui, au fil des années, amplifie et adapte les messages aux situations sociales du département. De l’Hexagone, les jeunes Guadeloupéens sont plutôt mal perçus. Passifs, sans conviction pour évoluer, cette vision de l’autre côté provient de cas généralisés.

En réalité, les jeunes guadeloupéens, surtout venant des familles modestes, ont des difficultés à avancer pour plusieurs raisons, entre autres le manque de moyens financiers et le manque de considération. Un véritable malaise social existe en Guadeloupe. Aujourd’hui, et depuis une décennie, les artistes et ceux qui ont réussi à s’imposer tentent de changer cette image. C’est alors au reste du monde, mais aussi aux Guadeloupéens qu’ils démontrent qu’il est possible de réaliser des rêves et des projets avec beaucoup de travail de la part de soi-même et sans s’apitoyer sur son sort.

WOK LINE, la marque guadeloupéenne de grande envergure

WOK LINE est une marque de vêtements « urban chic » créée en 2008 par Christy Campbell – connu aussi sou le nom d’Admiral T, célèbre chanteur de reggae dance hall, et sa femme, Jessica. Cette marque est un bon exemple de la réussite guadeloupéenne et suscite la fierté de la jeunesse locale. En effet, c’est la première du genre à atteindre une telle envergure.

Pour en arriver là, les fondateurs de la marque n’ont rien laissé au hasard. Ainsi, le choix du nom donne le ton puisqu’en créole, « wok » signifie « roc ». Cela est alors associé à la solidité et la robustesse des vêtements, mais aussi de ceux qui les portent. C’est aussi de cette manière que la marque affirme la qualité de ses produits. Son slogan évoque également ses ambitions : « One step forward » ou « un pas en avant ». Avant d’ouvrir sa première boutique à Pointe-à-Pitre, le fondateur a fait une importante campagne de promotion. Ses amis artistes, entre autres Diam’s et Collie Buddz portent des vêtements WOK LINE, mais aussi des personnages de la bande dessinée guadeloupéenne Fox Eye.

Autres articles à lire

  • La fête du pain 2012 en Guadeloupe

    Faites honneur au pain, cet aliment qui accompagne quotidiennement les repas des Français. Cette année, la jeune tradition se perpétue, jusqu’en Guadeloupe.

  • Le charme guadeloupéen à travers le zouk

    Né aux Antilles, le zouk est un style de musique accompagné d’une danse corporelle expressive et sensuelle. Plusieurs artistes guadeloupéens se sont tournés vers ce style qui représente d’une certaine manière l’état d’esprit de ce territoire d’outre-mer situé dans la mer des Caraïbes. Ainsi, l’ambiance chaleureuse, la douceur et la sensualité, le bien-être et la détente, sont des qualificatifs de la Guadeloupe, dont le charme tropical se retrouve notamment à travers le zouk, dont la majorité des textes parle d’amour.

  • La Maison Régis après abolition de l’esclavage

    La seconde abolition de l’esclavage en 1848 a causé un important déficit de main d’œuvre dans les plantations de canne à sucre aux Antilles, plus particulièrement en Guadeloupe. Ce qui a amené les responsables de la colonie à procéder à la quête des immigrés. Le choix de l’Afrique et le rôle joué par l’entreprise française « la Maison Régis » ont été déterminants pour cette démarche.

  • La musique aux Antilles : sa place dans les îles des Caraïbes

    La musique tient une place non négligeable dans la société antillaise. Des rythmes et styles de musique ont pris naissance dans cette partie du monde et la fête de la musique y est célébrée chaque 21 juin de l’année.

  • La distillerie Espérance à Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe

    La fabrication du rhum intègre la culture guadeloupéenne. La distillerie Espérance implantée à Capesterre-Belle-Eau perpétue la tradition depuis plus d’un siècle. Une visite de ce magnifique domaine s’impose lors de votre prochain séjour dans l’archipel.

Haut de page