Vieux-Habitants, une commune historique à visiter en Guadeloupe

Située à l’ouest de la région de Basse Terre en Côte sous le vent, la commune de Vieux- Habitants jouit d’une situation privilégiée. Traversée par la route nationale N°2 du Nord au Sud, elle constitue le berceau de l’histoire guadeloupéenne et offre une multitude d’activités.

Vieux habitants, une commune pas comme les autres

Limitée au Nord par la ravine Renoir et l’Anse à Barque et à l’Ouest par les crêtes, la commune de Vieux-Habitants profite d’un climat tropical toute l’année. Fondé en 1636, le Bourg s’appelait à l’origine "quartier Saint Joseph", car ses premiers habitants furent les premiers colons propriétaires des compagnies d’exploitation agricole, ces derniers furent aussi appelés "habitants". La commune a ensuite pris le nom "Vieux-Habitants" pour désigner le plus vieux des colons, Nicolas Suyllart de la Ramée. La commune de Vieux- Habitants compte aujourd’hui 13 448 habitants.

Plusieurs fouilles archéologiques ont pu rendre possible la découverte d’une station de roches gravées dans la rivière Duplessis située dans la commune, preuve de l’histoire de la localité. En ce temps-là, la culture de l’indigo et du coton constituait les premières ressources de l’économie régionale. Le café s’adaptant parfaitement au climat local fut ensuite introduit pour remplacer les cultures traditionnelles. Jusqu’à maintenant, le café de la Guadeloupe figure parmi les meilleurs au monde.

Tout ce qu’il y a à voir à Vieux Habitants

La commune de Vieux-Habitants abrite de nombreux sites à visiter. Découvrez notamment la plus ancienne église de Guadeloupe : L’église Saint Joseph qui fut construite au début du 18ème siècle par les ouvriers bâtisseurs du Limousin. Cette église se trouve sur l’emplacement de la première chapelle édifiée en 1636 par les frères dominicains avant d’être incendiée par les Anglais en 1703. Son porche classé monument historique depuis 1975 et sa lourde croix de clocher, fabriquée en fer battu en France, constituent de vrais chefs-d’œuvre à découvrir.

Vieux Habitants est particulièrement prisée. La Vallée de la Grande Rivière apparaît comme un véritable paradis naturel. Les fleurs sauvages et la végétation tropicale qui y règnent constituent un régal pour les amoureux de la nature. La vue sur la rivière est également impressionnante. Vous aurez aussi la chance de découvrir le Domaine de l’habitation la Grivelière, classé écomusée. Ce domaine abritait autrefois la plus importante plantation de café de la région. Converti aujourd’hui en restaurant, il offre des plats délicieux et des spécialités locales, ce domaine est également classé monument historique.

Autres articles à lire

  • L’île de la Désirade et l’île de Marie Galante

    La Guadeloupe est composée de plusieurs îles, notamment l’île de Grande-Terre, l’île de Basse-Terre, les Saintes, l’île de la Désirade et celle de Marie-Galante. Très authentiques, ces deux dernières réservent des découvertes inoubliables aux visiteurs.

  • Vacances Guadeloupe - Un séjour pas cher à Gosier

    Le Gosier, station balnéaire de Guadeloupe

    Pour vos vacances aux Antilles en Guadeloupe, Gosier est l’une des stations balnéaires les plus adaptées au tourisme. Vous trouverez facilement un séjour pas cher en Guadeloupe puisque Le Gosier regorge d’hôtels et d’hébergements touristiques.

  • La Guadeloupe : Géographie et Climat

    En dépit de sa superficie très réduite, la géographie et le climat de la Guadeloupe ont des particularités si l’on tient compte des îles voisines qui lui sont rattachées administrativement.

  • Capesterre-belle-eau, une ville qui respire la douceur de vivre

    Capesterre-belle-eau est une charmante petite commune de la Guadeloupe qui respire la douceur de vivre. Les alentours de la commune se démarquent dans le paysage par les immenses plantations de bananes. Terre d’histoire, de traditions et de découvertes, Capesterre est également riche d’une nature généreuse qui invite aux balades et aux loisirs divers.

  • Les terres de Guadeloupe continentale et insulaire

    L’archipel de la Guadeloupe qui s’étend seulement sur 1628 km de terre, présente des paysages variés et contrastés. La description de la Guadeloupe continentale et insulaire ne nous dira le contraire.

Haut de page