Semer du gazon : suivez le guide

Semer le gazon pour avoir un résultat impeccable nécessite une étape préparatoire qui consiste à assainir le terrain. Notez que vous devez également sélectionner la bonne variété de gazon.

Le choix du gazon, une étape cruciale

Avant de vous lancer dans le semis et tout l’entretien nécessaire, commencez par déterminer l’usage que vous comptez faire de votre belle pelouse. Si elle destinée à être un terrain de jeu, il vous faut un gazon plus résistant, de type ray-grass anglais, pâturin des prés ou fétuque élevée.

Si votre pelouse est surtout un lieu de détente et destinée aux barbecues, le ray-grass anglais conviendra également. Cette variété de gazon présente deux avantages : elle résiste bien au piétinement et son entretien est aisé.

Enfin, si votre gazon joue avant tout un rôle ornemental, les variétés de fétuques et les agrostides conviennent.

Les conseils pour bien préparer le terrain

Avant de semer le gazon, quelle que soit la variété que vous avez choisie, une bonne préparation du terrain est indispensable. Commencez par retourner la terre en creusant quelques centimètres pour aérer le sol.

Ensuite, servez-vous d’un râteau pour remettre le sol à niveau et accueillir votre semis. Profitez-en pour ôter les petits cailloux et autres éléments qui pourraient perturber la pousse de votre gazon. Si nécessaire, servez-vous d’un désherbant bio, mais dans ce cas, faites-le au moins un mois avant de planter.

Pour compléter la préparation du terrain, une semaine avant de planter, mettez de l’engrais dans le sol puis arrosez pour qu’il pénètre suffisamment. Préférez de l’engrais bio pour ne pas polluer davantage l’environnement.

Ce qu’il faut retenir pour avoir un beau gazon

Maintenant que votre terrain est prêt à accueillir vos graines, il est temps de semer. Le semis se fait en un geste circulaire. Une fois que les graines sont au sol, afin qu’elles atteignent la bonne profondeur pour pousser, passez un coup de râteau puis de rouleau. Poursuivez avec un arrosage. La quantité d’eau ne doit pas être excessive pour ne pas inonder votre semis. Pour savoir si votre semis a été correctement mené, il vous faudra attendre sept à dix jours. C’est à ce moment que vous verrez apparaître les premières pousses de gazon.

Autres articles à lire

  • Fleurs : 3 espèces d’héliconias que vous pouvez cultiver dans votre jardin

    Les héliconias sont des plantes originaires d’Amérique du Sud et des Caraïbes. C’est donc tout naturellement qu’elles trouveront leur place dans votre jardin. Parmi les centaines de variétés qui existent, il n’est pas toujours facile de faire son choix. Voici trois espèces qui pousseront très bien dans votre espace vert.

  • Comment entretenir son palmier dans le jardin ?

    Vous avez récemment planté un palmier dans votre jardin ou envisagez d’en cultiver ? Découvrez comment entretenir cette plante qui donne belle touche exotique et qui apprécie particulièrement la température élevée des régions tropicales.

  • Le bouturage : ce qu’il faut savoir sur cette technique

    Le bouturage est une technique utilisée pour multiplier les plantes. Il existe différentes méthodes à sélectionner en fonction des espèces concernées. Quelle que soit la technique choisie, des conditions préalables doivent être réunies.

  • Nos conseils pour jardiner sans utiliser de pesticides

    Jardiner sans pesticides, c’est tout à fait possible. Pour éviter l’utilisation des produits chimiques dangereux pour la santé et l’environnement, voici des solutions naturelles qui vous aideront à prendre soin de votre jardin de façon écologique.

  • Rose du désert : culture, entretien, floraison

    Considérée comme sacrée, la Rose du désert ou Adenium obesum est un arbuste tropical originaire d’Afrique. Il est très apprécié en tant que plante d’intérieur grâce à ses fleurs qui sont très décoratives. Comme nous bénéficions d’un climat tropical, pourquoi s’en priver ?

Haut de page