Des plats créoles à concocter pour les fêtes

La cuisine créole présente une importante variété de plats. Des boulettes de farine accompagnées d’écrevisses que l’on appelle Dombrés, au Matété de crabe et au crabe farci, sans oublier le Macadam ou le colombo, les plats typiquement créoles offrent un délicieux mélange de saveur et d’épices à apprécier en famille et avec les amis pendant les fêtes.

Les accras de morue, l’apéro traditionnel

Le menu de fête en Guadeloupe comprend toujours les accras. Accompagnés de cocktail ou de ti punch, ils représentent l’apéro typiquement exotique. Ce plat se prépare en une dizaine de minutes et cuit en seulement cinq minutes. Pour ce faire, commencez par émietter la morue préalablement dessalée. Puis hachez oignon, persil, cives et ail, qui seront ensuite ajoutés à la morue. Salez et poivrez le mélange.

La pâte à accras est composée de farine et d’eau. Une fois semi-épaisse, le mélange de morue et d’épices y sera incorporé, tandis que le piment sera écrasé dans un verre d’eau. Cette dernière servira à pimenter la pâte. Finalement, ajoutez-y du bicarbonate de soude et du jus d’un demi-citron avant de faire frire la pâte en petits beignets.

Le traditionnel jambon de Noël

La tradition dans l’archipel guadeloupéen veut qu’un cochon soit tué pour Noël et qu’à partir de ce dernier soit préparé dans la convivialité des retrouvailles amicales et familiales le fameux jambon de Noël. La préparation d’un jambon d’environ 4 kg dure une heure, tandis que sa cuisson prendra cinq heures.

Le jambon devra être dessalé dans une bassine d’eau, placée ensuite au frais pendant une journée. Puis un court-bouillon, préparé à base d’oignon, d’ail et de bouquet garni, servira à la cuisson au feu doux du jambon pour une durée de cinq heures. Le jambon est cuit lorsque l’os à proximité du jambonneau se retire aisément. Si tel est le cas, laissez refroidir le jambon avant d’en retirer la couenne et de passer à l’étape du découpage. Pour finir, le jambon reconstitué devra être saupoudré de sucre et décoré de cerises confites et de tranches d’ananas, avant d’être caramélisé.

Autres articles à lire

  • La chiquetaille de morue et sa sauce chien, une spécialité guadeloupéenne

    Parmi les trésors de la gastronomie guadeloupéenne, on retrouve la chiquetaille de morue. Agrémentée de sa sauce chien, c’est un vrai régal pour les papilles. Découvrez la liste des ingrédients nécessaires ainsi que la recette en détail.

  • La banane : fruit, dessert et légume exotique

    Fruit le plus vendu dans le monde après les agrumes et le raisin, la banane ensoleille nos desserts et entremets durant toute l’année. Qu’elle soit incorporée dans nos gâteaux, nos milkshakes ou mangée nature, la banane nous permet de faire le plein de potassium.

  • La cuisine en Guadeloupe : il y en a pour tous les goûts !

    Tout comme son peuple, la cuisine guadeloupéenne est un véritable melting-pot. Si la cuisine créole ose les saveurs intenses et épicées, tous les profils de gourmands et gourmets trouveront satisfaction dans l’archipel grâce à la multitude de choix offerte sur place en matière de cuisine.

  • À la découverte des saveurs des Antilles

    La Guadeloupe impressionne par sa cuisine exotique, parfumée et unique que l’on prend plaisir à découvrir dans les restaurants et les carbets, sur la plage, etc. Retrouvez les ingrédients d’une des cuisines les plus ensoleillées au monde.

  • Acras de morue antillais accompagnés de sauce rougail

    La richesse culinaire antillaise ne cessera jamais d’étonner les amateurs de cuisine tropicale. Profitez de la bonne chair fraîche d’un fruit de mer tout en attisant votre appétit avec une bonne sauce originaire des Antilles.

Haut de page