Radio Caraïbes Internationale : la première chaine francophone des Antilles

Avec les stations de radio publiques Guadeloupe 1ere et Martinique Première, Radio Caraïbes Internationale est l’une des plus écoutées dans les Antilles francophones. Bien qu’étant une seule entreprise, RCI diffuse des émissions spécifiques pour la Guadeloupe et la Martinique.

Une chaine généraliste

Radio Caraïbes Internationale est une chaine de radio généraliste qui s’adresse à toutes les tranches d’âges. Ses émissions sont variées et on diffuse par ailleurs de nombreux styles musicaux. Outre les tubes du moment, RCI fait également la part belle aux artistes locaux. L’information tient aussi une place primordiale dans la programmation de RCI. En plus des éditions locales, RCI diffuse des émissions produites en Métropole, celles d’Europe 1 notamment.

Parmi les émissions de la rédaction de RCI, les plus écoutées sont « La Grande Edition », « Patrick en La Ri La » et « La Matinale » pour les lève-tôt. Avec une part d’audience de plus de 50% en Guadeloupe, et de 35% en Martinique, le succès de RCI n’est plus à démontrer. Les émissions se renouvellent néanmoins pour s’accorder à l’évolution de la société. Pour l’histoire, c’est en 1982 que la RCI a été créée.

Les radios filles de la RCI

Destinée aux jeunes Caribéens, NRJ Antilles est une chaine appartenant à la RCI. Sa programmation est essentiellement musicale et s’oriente vers les plus grands succès du moment. Les émissions sont pleines d’humour et gardent votre esprit au frais. Les émissions les plus appréciées sont « 10 hits à la suite », « La libre antenne », « NRJ Mastermix » ou encore « Lafter Work NRJ ». Des quizz et des concours sont régulièrement organisés pour permettre aux auditeurs de gagner des places de concerts et d’autres lots.

Bèl’Radio est l’autre radio fille de la RCI. À la différence de NRJ Antilles, cette chaine s’oriente en grande majorité vers la musique des Antilles, retraçant l’histoire musicale de la région au fil de sa programmation. Les nostalgiques de Kassav et de Zouk Machine seront heureux d’écouter cette station. C’est par ailleurs une chaine qui saura séduire les visiteurs de l’île en quête d’une ambiance tropicale authentique.

Autres articles à lire

  • Histoire de la Guadeloupe : de l’ère précolombienne à nos jours

    Bien avant la découverte par Christophe Colomb, le 3 novembre 1493, la Guadeloupe était déjà une terre habitée. Son histoire a connu des péripéties souvent sanglantes.

  • La Saintoise moderne ou traditionnelle

    La Saintoise, importée par des marins bretons, émigrés aux Saintes, a joué un rôle important dans l’archipel de la Guadeloupe de par son insularité. Il serait ainsi intéressant de voir les différents aspects suivis par ce moyen de transport depuis son introduction dans cette région jusqu’à son aspect actuel.

  • Les radios en Guadeloupe

    La dynamique culture guadeloupéenne a permis l’émergence de plusieurs stations, dont chacun a sa particularité. Découvrez à travers cet article les différentes chaines radiophoniques de cette île paradisiaque.

    Copyright radio-track.com

  • Saint John Perse : Le Guadeloupéen Prix Nobel de la littérature

    Originaire de la Guadeloupe, Saint John Perse était non seulement reconnu dans sa carrière de diplomate, mais aussi pour ses œuvres littéraires, dont il a été d’ailleurs été récompensé par un prix Nobel. Voici le parcours de cet homme exceptionnel qui a réussi à mener de front avec succès deux vies différentes.

  • Baie des Flamboyants : une série TV aux couleurs de la Guadeloupe

    Les passionnées de telenovela connaissent aujourd’hui « Baie des Flamboyants », une adaptation française de la série mexicaine intitulée « Codigo Postal ». Diffusée pour la première fois en 2007, la série met en scène six familles guadeloupéennes ainsi que des jeunes. Baie des flamboyants est aujourd’hui diffusé sur France Ô.

Haut de page