Les différentes variétés d’orchidées de la Guadeloupe

Ile paradisiaque bénéficiant d’un chaleureux climat tropical, la Guadeloupe a hérité d’une immense richesse floristique. Parmi les nombreuses espèces que l’on trouve sur la belle île, découvrez les différentes variétés d’orchidées.

Les orchidées endémiques de la Guadeloupe

On dénombre cinq espèces d’orchidées qui sont endémiques à la Guadeloupe. Présente à l’état sauvage uniquement sur le sol de la Basse-Terre, l’Epidendrum mutelianum est une magnifique espèce qui vous charmera par la couleur jaune de sa fleur. Elle est protégée depuis 1989. L’Octomeria ffrenchiana, une variété très rare qui ne pousse qu’en altitude, est également protégée. Très délicate et discrète, elle est difficile à observer. Les autres espèces ne sont guère plus visibles à cause des actions de l’Homme. Durant vos observations, veillez à ne pas endommager les plantes.

Les autres variétés protégées d’orchidées

Orchidée caractéristique des forêts antillaises, l’Oncidium altissimum, que l’on surnomme pluie d’or ou abeille d’or, est l’une des variétés les plus spectaculaires. Les petites fleurs jaunes de cette orchidée se regroupent en effet en grappe et s’étendent en panachent, atteignant parfois deux mètres de long. Avec sa toute petite fleur, le Cyclopogon cranichoides qui est une autre espèce protégée, semble insignifiant, mais si on fait bien attention, on remarque que le dos des feuilles arbore une couleur rouge. On en trouve parfois au bord des sentiers de randonnée.

Les variétés d’orchidées que l’on peut acheter en Guadeloupe

Certaines variétés d’orchidées ne sont pas menacées ou sont cultivées et proposées à la vente auprès de nombreux fleuristes. Parmi les orchidées cultivées, on peut citer le Brassavola cucullata qui se caractérise par de magnifiques plantes aux pétales tombantes pouvant mesurer plus de 15 cm. C’est une espèce très décorative. Plante endémique au pourtour antillais et en nombre important en Guadeloupe, la Maxillaria coccinea est également disponible à la vente. À sa floraison, cette espèce nous gratifie d’une magnifique couleur rouge qui persiste environ trois semaines. À chaque achat d’un plant d’orchidée, vérifiez qu’il ne s’agit pas d’une espèce protégée ou menacée. Non seulement vous endommagez la nature, mais vous risquez également de très fortes amendes.

Autres articles à lire

  • Découvrez les richesses de la flore guadeloupéenne

    Durant votre prochain séjour sous les tropiques, alternez les séances de farniente et de baignade avec la découverte des richesses de la flore guadeloupéenne dans la nature ou dans les nombreux jardins botaniques et parcs. La grande diversité et la beauté des fleurs de l’île ne manqueront pas de vous ravir.

  • Le Pays de la Canne à l’honneur à Beauport en Guadeloupe

    Comme dans beaucoup de régions de la mer des Caraïbes, la canne à sucre conserve une place importante dans l’économie de la Guadeloupe. Depuis 2004, Beauport remet à neuf ses usines pour exposer et conserver le patrimoine culturel lié à la production de la canne à sucre.

  • Les mille et une utilisations du bambou

    Originaire de l’Inde et de la Chine, le bambou est une plante aux multiples usages que bon nombre ne soupçonnent même pas. De la cuisine à la construction, en passant par la médecine, le bambou est partout. Voici une compilation des différentes utilisations du bambou pour tirer profit de cette plante millénaire.

  • Écosystèmes et milieux naturels en Guadeloupe

    La Guadeloupe possède des milieux naturels hors du commun, divisés en trois grandes catégories : les milieux boisés, les milieux ouverts et le milieu aquatique.

  • Quelques légumes typiques de la Guadeloupe et leurs vertus

    Un séjour en Guadeloupe offre l’opportunité d’apprécier la saveur exceptionnelle de plusieurs légumes qui ne poussent que sous une certaine latitude. Ces aliments sont non seulement très agréables au goût, mais ont également de nombreuses vertus.

Haut de page