La Guadeloupe en musique - le festival Ilo Jazz

Connue depuis toujours pour ses merveilleuses plages, ses repas succulents et sa nature luxuriante, la Guadeloupe possède aussi une culture riche en matière musicale. Traditionnelle ou récente, chant ou danse, c’est une facette de ce pays qu’il ne faut pas manquer.

Histoire de la musique créole

Tout comme la langue parlée, le créole, la cuisine et les traditions, l’histoire de la tradition musicale de la Guadeloupe porte la trace des différents peuples qui y ont vécu.

Depuis les premiers habitants nommés les Arawaks, suivis des Indiens Karaibs, en passant par les Européens qui se sont disputé la souveraineté de l’île et les esclaves africains qui y ont été transportés, chacun a apporté un peu du sien et a fait de la culture musicale de Guadeloupe une culture riche et largement métissée.

Par exemple, le gwoka est une musique d’origine africaine. Les esclaves africains qui ont été emmenés sur l’île ont apporté leur chant traditionnel. Cette musique est un mélange de chant, de rythme et de danse, le tout accompagné d’un instrument appelé « ka ». Cette musique permettait aux esclaves d’exprimer ce qu’ils ressentaient. Souffrance, joie ou peine, tout avait un sens. Le gwoka est devenu un symbole de la tradition musicale guadeloupéenne.

La musique créole, plus qu’un aspect culturel

La réputation de la musique créole a dépassé depuis longtemps les frontières de la Guadeloupe. La musique a toujours fait partie de la culture et de la façon de vivre guadeloupéennes. Bien que la musique traditionnelle soit une musique créole, la population apprécie aussi d’autres genres musicaux.

Le festival Ilo Jazz est organisé depuis plus de dix ans et en est à sa 14e édition cette année 2010. Il s’agit d’un festival de jazz organisé à Pointe-à-Pitre. Des spectacles gratuits sont au programme. Cet évènement regroupe non seulement des artistes originaires de la Guadeloupe, mais aussi des musiciens qui viennent de la France ou des États-Unis.

Ce festival propose des animations musicales alliant tradition et modernité antillaises. Il apporte aussi de nouveaux sons aux accents gospel, caribéens, africains et afro-américains pour les mélomanes et les curieux. En 2010, le festival Ilo Jazz se déroulera du 03 au 12 décembre sur deux sites, notamment à Pointe-à-Pitre et à Abymes.

Autres articles à lire

  • La fête patronale des Saintes, un évènement à ne pas manquer

    Programmez un voyage en Guadeloupe au mois d’août pour assister à la fête patronale des Saintes, un évènement à ne pas manquer et que vous garderez longtemps en mémoire.

  • Klodi Cancelier, un peintre guadeloupéen de renom

    En plus d’être une région touristique, la Guadeloupe est également un archipel aux richesses artistiques impressionnantes. Personnage phare du secteur culturel, Klodi Cancelier narre l’histoire du peuple guadeloupéen à travers ses œuvres d’art.

  • Comment célèbre-t-on les fêtes religieuses en Guadeloupe ?

    La disparition progressive de la pratique de cultes dans les Églises de la Métropole a vu par contre, une montée sans précédent des différentes croyances dans les anciennes colonies ou Département d’Outre Mer.

  • Le Tour cycliste international de Guadeloupe 2014

    Du 1er au 10 août prochains, Pointe-à-Pitre devient le rendez-vous des cyclistes pour la 64e édition du Tour cycliste international de Guadeloupe. L’intégration du « mur de Saint-Claude » constitue une des nouveautés de cette édition.

  • Les festivités en Guadeloupe

    Tout ce qui fait la fascination pour les Antilles et pour la Guadeloupe en particulier, c’est la grande importance donnée aux fêtes en tous genres. Différentes célébrations se succèdent toute l’année. Ainsi, quelle que soit la période choisie pour un séjour en Guadeloupe, vous aurez peut-être l’occasion d’assister à l’une des manifestations culturelles locales.

Haut de page