Quelques marchés à ne pas rater à Pointe-à-Pitre

Pointe-à-Pitre demeure une ville commerciale. Elle regroupe plusieurs marchés historiques, découvrez quelques marchés de la ville à ne pas rater.

Le Marché Central, un monument historique

Le Marché Central demeure le plus vieux marché de Pointe-à-Pitre. Il fut construit dans les années 1850, avant de connaître une réhabilitation en 1874, après un incendie l’ayant ravagé en 1871. Le Marché Central fait aujourd’hui parti des monuments historiques de Pointe-à Pitre. Au début, il était en bois, mais en raison de l’arrivée du métal sur le marché des matériaux de construction à cette époque, le bâtiment adopta une architecture plus métallique. Une initiative également liée au choc causé par l’incendie et au désir de lutter contre une éventuelle catastrophe du même type. Le marché central regroupe différentes sortes de marchandises tels que les vanneries, les fruits, les punchs, les épices ainsi que différentes plantes aromatiques et médicinales.

Le marché de la Darse

La Darse a toujours constitué un haut-lieu de commerce et d’échanges. Déjà vers les années 1800, elle était un endroit d’écoulement de produits de toutes sortes, notamment de légumes et de fruits. Quant aux ventes de poissons et de viandes, elles s’effectuaient dans des halles spécifiquement attribuées à chacune. La halle aux poissons a connu d’importantes phases de rénovation. Elle fut ravagée par un cyclone en 1928, avant d’être remplacée par une construction en béton. En 1980, la décision est prise de la redétruire pour la remplacer par un nouveau marché aux poissons, plus moderne et mieux adapté. Le marché de la Darse est le marché idéal pour trouver quelques poissons de mers bien frais, directement issus des filets des pêcheurs.

Le marché de la Cité Nouvelle

Le marché de la Cité Nouvelle était auparavant divisé en deux parties, le marché de Saint Jules et le marché de Man Réau. C’est seulement au début des années 1800 que les deux marchés ont fusionné pour créer le marché de la Cité Nouvelle. Avant 1950, il n’y avait pas encore de véritable marché. Les marchands vendaient alors leurs produits à même le sol, le long des trottoirs. C’est seulement en 1959 qu’un marché pourvu d’équipements voit le jour. Toutefois, c’est en 1967 que le marché fut rénover par les soins de l’architecte Jacques Tessier. Ce dernier a transformé ce petit marché en un bâtiment moderne, à l’architecture adaptée aux éventuelles intempéries. Le marché de la Nouvelle Cité reste, aujourd’hui encore, un des marchés de Pointe-à-Pitre regroupant le plus de commerçants avec plusieurs types de marchandises.

Autres articles à lire

  • La brocante de Pointe-à-Pitre, un endroit idéal pour chiner

    Si votre séjour en Guadeloupe coïncide avec le 3e dimanche du mois, ne manquez pas de faire un détour à la brocante de Pointe-à-Pitre. Si vous êtes un passionné du chinage, cet endroit fera votre bonheur. Vous y trouverez des pièces très intéressantes.

  • Petit tour dans les marchés aux puces en Guadeloupe

    Au cours de vos excursions en Guadeloupe, vous ferez des trouvailles surprenantes. De l’objet de décoration à la bricole à retaper, une multitude d’articles neufs ou de deuxième main sont vendus sur les marchés aux puces de l’archipel.

  • Maison de la noix de coco : la boutique aux milles merveilles

    Connaissez-vous la merveilleuse histoire de la transformation du cocotier et de son fruit ? Accordez-vous une visite à la Maison de la noix de coco sur la Grande Terre en Guadeloupe, elle vous racontera comment les artisans de l’archipel transforment, de mains de maîtres, chaque partie du cocotier en splendides objets.

  • Découvrez la finesse de l’artisanat guadeloupéen chez Root’s Natural

    Lors de votre prochain voyage en Guadeloupe, n’omettez pas de faire un détour à l’atelier Root’s Natural, situé à proximité de Bouillante. Vous serez ravi de découvrir la finesse de l’artisanat local et ramènerez, chez vous, de très beaux articles de souvenir.

  • JMB Guadeloupe : la haute couture ensoleillée

    La France est reconnue pour son génie créatif en matière de mode et la Guadeloupe ne fait pas exception. JMB Guadeloupe est une griffe haute couture créée par Jean-Marc Benoît, un jeune créateur qui a décidé de mettre en valeur la philosophie exotique, tout en ayant la touche glamour qui caractérise l’Hexagone.

Haut de page