Gommage pour peaux noires et métissées

Face au gommage, chaque type de peau a son niveau de tolérance. Pour les peaux noires et métissées, il faut suivre quelques recommandations, car elles ont leurs spécificités.

Utilité du gommage pour les peaux noires et métissées

De manière générale, un gommage a pour effet de nettoyer et de débarrasser la peau des imperfections. Ce soin supprime les cellules mortes, les excès de sébum, mais enlève également les saletés dues à la pollution et à la poussière. Par ailleurs, on fait appel au gommage pour stimuler la circulation sanguine, ainsi que pour unifier et illuminer le teint. Si la peau noire et métissée est plus épaisse que la peau blanche, on en déduit qu’elle produit plus de sébum. Face à cet épiderme, faire un gommage s’avère donc plus que nécessaire.

Précautions à prendre

Même si elle est plus épaisse et donc plus sujette au gommage que les autres peaux, la peau noire s’avère fragile et demande le respect de certaines précautions. Pour commencer, il faut limiter la fréquence du soin exfoliant, car on est ici en présence d’un épiderme qui se déshydrate plus facilement que les autres. Cela est principalement dû au manque d’humidité, à cause du climat naturel des régions chaudes. La peau noire est également plus perméable. Par précaution, il ne faut donc pas la gommer trop souvent. Par ailleurs, l’idéal est de favoriser les gommages doux, de préférence à l’argile, et les fleurs de massage.

Gommage peaux noires et métissées : mode d’emploi

La fréquence idéale pour réaliser un gommage sur les peaux noires et métissées est d’une fois par semaine, deux au maximum. Au-delà, la pratique peut s’avérer nocive pour ce type d’épiderme. Au niveau de la méthode de nettoyage, si le visage demande des gestes doux et un massage léger réalisé du bout des doigts avec le soin exfoliant, on peut être plus énergique pour le corps. Là, on y va franchement, notamment sur les zones des genoux et des coudes. Le nettoyage exfoliant doit se faire uniquement à la main, le gant étant trop agressif pour la peau et susceptible de la rendre plus foncée qu’autre chose. Après le gommage, il est vital de bien hydrater la peau, notamment si elle est de nature sèche et sensible.

Autres articles à lire

  • La coloration pour des cheveux splendides

    Beaucoup de femmes optent aujourd’hui pour la coloration des cheveux pour se métamorphoser, être tendance ou tout simplement renouer avec leur beauté. La coloration existe sous plusieurs types, répondant aux attentes de chacune.

  • Chlorure de magnésium, remède contre le chikungunya et Ebola

    Le chlorure de magnésium est efficace contre les virus du chikungunya et Ebola. Ce remède naturel a fait l’objet d’étude scientifique menée par un chercheur à la Sorbonne et de nombreux commentaires prouvent son efficacité.

  • Coloration : mon blond vire au vert, que faire ?

    Les cheveux blonds ont tendance à virer au vert après une ou plusieurs séances à la piscine, c’est un fait. Mais pas d’affolement, cette déconvenue capillaire se répare très bien et vite. Cela ne risque même pas d’arriver si vous prenez quelques précautions de base.

  • Cheveux afro et crépus : comment sceller l’hydratation ?

    Les cheveux afros et crépus sont secs de nature. Une hydratation permanente est de mise pour assouplir les cheveux, rediscipliner les boucles et stimuler la repousse. Mais il n’est pas toujours évident de les garder hydratés, d’où l’importance de sceller l’hydratation. Il existe des techniques toutes simples à mettre en œuvre pour cela.

  • Les mythes sur les crèmes solaires : distinguez le vrai du faux

    Un grand nombre de mythes tournent autour des crèmes solaires, de leur efficacité et aussi des risques que comporte leur utilisation. Faisons la part des choses en distinguant le vrai du faux.

Haut de page