L’eau de coco, une boisson aux multiples vertus

Boisson tropicale par excellence, l’eau de coco est très appréciée en Guadeloupe. Et pour cause, en plus d’être désaltérante, elle apporte de nombreux bienfaits à l’organisme. Zoom sur cette boisson aux multiples vertus.

L’eau de coco, une boisson unique

Si l’eau de coco est très tendance en ce moment, notamment dans les pays occidentaux, elle fait partie des boissons quotidiennes des régions tropicales, comme la Guadeloupe. Il s’agit du jus de coco tiré du fruit vert, à ne pas confondre avec le lait de coco issu de la chair de la noix mature. La récolte de la noix de coco verte a lieu plusieurs semaines avant celle des noix brunes et chevelues que l’on connait bien.

La quantité de jus présent dans chaque noix est contrôlée en secouant le fruit près de l’oreille. Avec trois coups de machette, l’on crée un trou juste assez grand pour y faire passer une paille. L’on obtient alors de 80 centilitres à un litre d’eau de coco transparente et à peine sucrée. Si elle est habituellement utilisée pour étancher la soif, l’eau de coco est également consommée en tant que remède grâce à ses vertus médicales.

Composantes et bienfaits de l’eau de coco

L’eau de coco est très riche en nutriments. Parmi eux, on peut citer le calcium, le magnésium et le sodium. Le liquide présente également une forte teneur en phosphore et on retrouve du fer, de la niacine, de la riboflavine, ainsi que des vitamines A, B et C. Par ailleurs, la présence de glucides, bien qu’en très faible quantité, justifie son goût sucré. Présentant un taux de 13 kilocalories pour 100 millilitres de liquide, l’eau de coco serait quatre fois moins sucrée que les sodas et le jus d’orange.

Le pouvoir désaltérant de l’eau de coco fait son succès. En zone tropicale, c’est la boisson idéale pour s’hydrater en profondeur. Le jus de coco aurait par ailleurs des vertus drainantes qui permettent de lutter contre la cellulite aqueuse. C’est une boisson énergisante qui construit les muscles, idéale donc à consommer après un effort physique. Enfin, du fait qu’elle contient autant d’oligo-éléments que notre plasma sanguin, elle est très prisée dans le domaine médical.

Autres articles à lire

  • Cuisine traditionnelle de Guadeloupe

    La gastronomie guadeloupéenne est caractérisée par un métissage de cuisine créole, asiatique, française, indienne et africaine.

  • 2 recettes de poisson qui utilisent le thym

    Qui dit cuisine insulaire dit forcément produits de la mer. Le poisson fait partie de ces produits accessibles, mais il est parfois difficile de trouver l’inspiration pour varier les plaisirs. Pour ceux qui veulent parfumer leur poisson avec du thym, voici 2 recettes savoureuses au four.

  • Les vertus des épices de la Guadeloupe.

    Se rafraîchir avec une boisson épicée, boire du rhum arrangé, déguster un plat de fricassé de crabes aux épices… que de bonheurs à découvrir en Guadeloupe ! Mais à part le rôle indiscutable des épices dans les préparations gastronomiques guadeloupéennes, savez-vous qu’elles apportent également beaucoup de bienfait à notre organisme ?

  • 3 modes de cuisson pour préserver la qualité des aliments

    Le mode de cuisson influe sur la qualité des aliments. Trop cuits, ils vont perdre toutes leurs valeurs nutritives. Voici trois modes de cuisson pour profiter de tous les nutriments que contiennent vos aliments.

  • Histoire et bienfaits du safran une épice incontournable de la cuisine guadeloupéenne

    Délicieux et offrant de multiples vertus, le safran est l’une des meilleures épices de la cuisine de la Guadeloupe. Voici quelques détails pour mieux connaître l’histoire et les bienfaits du safran.

Haut de page