Comment cultiver des fraisiers en pot ou en jardinière ?

Voilà un plaisir accessible à tous les jardiniers ! En pot ou en jardinière, le fraisier s’adapte aisément et exige très peu de soins. Sa culture est simple et offre de délicieuses récoltes. Ci-après quelques conseils pour vous initier à la culture des fraisiers.

Dans quels pots cultiver les fraisiers ?

Vous avez deux choix. Le premier consiste à les planter dans des pots « spécial fraisier ». Pour cela, il faut choisir un pot à poche de terre cuite et éviter celui en plastique. Quant au second, il suffit de les planter dans des pots ordinaires. Ce qu’il faut retenir, c’est que plus les pots sont grands, plus les fraisiers sont productifs.

Comment planter les fraisiers en pot ?

Pour les pots spéciaux, mettez dans le fond du pot une couche de gravillons pour un drainage parfait. Remplissez le pot et au fur et à mesure que les poches se remplissent de terreau puis plantez les fraisiers. Terminez la plantation en garnissant la partie haute.

Pour les pots ordinaires, il vous suffit d’empiler trois pots remplis de terreau, du plus grand au plus petit, et de planter dans les couronnes ainsi formées. Faites attention à ne pas remplir de terreau au ras du pot. Gardez une réserve de 1 cm pour l’arrosage. Et pour avoir de belles fraises, n’oubliez pas d’utiliser du compost bio ou fabriqué soi-même.

Où placer les pots de fraisiers ?

L’exposition au soleil est indispensable à la croissance des fraisiers. En fait, le fraisier a besoin d’être exposé en plein soleil au moins 6 heures par jour. Vous pouvez donc installer les pots de fraisiers pratiquement à n’importe quel endroit ensoleillé. Grâce au soleil, les fraises sont bien rouges et très parfumées, en plus d’être sucrées.

Comment choisir les fraisiers ?

Préférez des fraisiers remontants, car ils donnent des fruits plusieurs fois dans l’année. Voyons quelques exemples de variétés remontantes :

-  l’Ostara, apprécié pour ses récoltes très généreuses et pour ses goûts fermes, juteux et parfumés ;
-  le Mount Everest, appelé également « fraisier grimpant » et qui offre une belle récolte de fruits allongés ;
-  le Vivarosa, bien estimé pour son port retombant, ses belles fleurs roses et surtout ses bons fruits.

Autres articles à lire

  • Le thym : les bonnes raisons d’en cultiver chez soi

    Plante aromatique facile à entretenir, le thym embaume agréablement la maison et recèle de nombreuses propriétés bénéfiques, parfois insoupçonnées. Découvrez toutes les bonnes raisons d’en cultiver à la maison.

  • Rose du désert : culture, entretien, floraison

    Considérée comme sacrée, la Rose du désert ou Adenium obesum est un arbuste tropical originaire d’Afrique. Il est très apprécié en tant que plante d’intérieur grâce à ses fleurs qui sont très décoratives. Comme nous bénéficions d’un climat tropical, pourquoi s’en priver ?

  • Comment fabriquer son compost soi-même ?

    Surnommé l’or noir du jardinier, le compost est un fertilisant obtenu à partir de la décomposition de plusieurs matières organiques. Il remplace parfaitement les engrais chimiques. Pour faire un geste écologique, un peu de recyclage et quelques économies, pourquoi ne pas le fabriquer soi-même, à petit prix ?

  • Jardiner sous serre : 5 points à connaître

    Pour profiter pleinement de vos fruits et légumes, ainsi que de vos belles plantes tout au long de l’année, pourquoi ne pas jardiner sous serre ? Voici 5 points à connaître avant de vous lancer dans cette nouvelle aventure qui présente un bon nombre d’avantages.

  • Nos conseils pour bien entretenir vos rosiers

    Découvrez comment entretenir vos rosiers pour qu’ils restent resplendissants et colorés.

Haut de page