Une croisière inoubliable en Guadeloupe sur le navire « Brilliance of the Seas »

Les croisières sont une autre manière de passer ses vacances en Guadeloupe. En 2012, plus de 140.000 touristes ont choisi cette formule. Pour vos prochaines vacances, optez pour une croisière sur le navire Brilliance of the Seas.

280.000 touristes attendus en 2013

Année après année, les croisières ne cessent de se multiplier en Guadeloupe. Soyez parmi les 280.000 voyageurs qui goûteront aux plaisirs d’un périple inoubliable dans la mer des Caraïbes en 2013 à destination de ce territoire d’outre-mer. Vous serez enchanté de l’expérience que vous vivrez à bord du Brilliance of the Seas, un luxueux navire de 13 étages affrété par la Royal Caribbean International, une compagnie américaine bien connue dans le secteur touristique.

Le Brilliance of the Seas est un gigantesque paquebot qui peut accueillir à son bord 2.500 passagers. Il offre un vaste choix de cabines à la fois fonctionnelles et modernes. Vous en trouverez certainement une qui répondra à toutes vos exigences. Vous pouvez disposer d’un coffre-fort individuel, d’un minibar, d’un téléphone, d’un sèche-cheveux, de la télévision par satellite, de l’air conditionné et de prises 110 et 220 volts pour recharger vos appareils.

Une croisière à travers les îles du sud des Caraïbes

Que vous optiez pour une cabine standard, extérieure, ouvrant sur le balcon ou pour une suite, vous jouirez de la meilleure prestation de la part du personnel qui reste à l’écoute de vos moindres attentes. Vous avez la possibilité de demander le service en cabine à toute heure du jour ou de la nuit. Le bateau dispose, en outre, de multiples équipements pour que vous puissiez vous détendre et vous relaxer au cours de la croisière. Vous passerez des moments agréables à la piscine, au gymnase, à la bibliothèque ou dans les cabines de sauna.

Le Brilliance of the Seas sillonne la mer des Caraïbes depuis le mois de novembre 2011. La compagnie a programmé des dizaines de départ depuis cette date jusqu’au 3 avril 2013 pour une croisière à travers les îles de cette région du monde au départ de Pointe à Pitre. Ne manquez pas de jouir du confort exceptionnel de ce bateau lors de votre prochain voyage à l’Ile Papillon. À titre d’information, les cabines standard sont proposées à partir de 699 euros/personne en pension complète en novembre 2012. Pour réserver une suite, il faut prévoir 1.489 euros.

Autres articles à lire

  • Le Pain de Sucre en Guadeloupe et son environnement paradisiaque

    Lors de votre prochain passage à Terre-de-Haut en Guadeloupe, prévoyez un détour au Pain de Sucre. Vous aurez l’occasion d’admirer dans un environnement paradisiaque, sur une des plus magnifiques plages du monde.

  • La ville de Pointe-à-Pitre en un clin d’oeil

    Pointe-à-Pitre ne paraît peut-être pas très attrayante au premier coup d’oeil, pourtant elle renferme une véritable richesse culturelle. Avec ses monuments historiques, musées et autres places agréables visiter, Pointe-à-Pitre mérite vraiment un détour lors de votre séjour en Guadeloupe.

  • Découvrez l’ancien village de Grosse Roche à Malendure

    Un détour auprès de l’ancien village de Grosse Roche à Malendure réserve d’incroyables surprises aux vacanciers de passage en Guadeloupe. Il s’agit d’un site passionnant bien qu’il soit encore peu connu et ne paraisse dans aucun guide touristique.

  • Zoom sur Deshaies : la ville entre mer et montagne

    Charmante localité située à l’extrême nord-ouest de la Basse-Terre, Deshaies est sans conteste l’un des plus beaux sites naturels de la Guadeloupe. Le saisissant contraste entre la montagne verdoyante qui la surplombe et la mer bleue qui s’étend à perte de vue séduit tous les visiteurs en quête d’exotisme et fait le bonheur des habitants.

  • Le virus Zika en 5 questions

    Depuis quelques mois, une épidémie de Zika sévit dans 26 pays et territoires d’Amérique centrale et d’Amérique du Sud, avec une alerte particulière au Brésil, en Martinique et en Guyane. L’inquiétude quant à sa propagation dans le reste du monde ne cesse ainsi de grandir. Face à une telle situation, que faut-il donc savoir sur ce virus assez particulier ?

Haut de page