La Courgette - le légume du régime minceur

Beaucoup de gens mangent quotidiennement des légumes sans se soucier nullement des vertus ou des aspects diététiques que ceux-ci apportent pour leur corps. Une étude portant sur les propriétés thérapeutiques de la courgette et le régime courgette s’avère intéressante pour savoir en quoi ce légume est-il bénéfique pour les consommateurs ?

Propriété thérapeutique de la courgette

La courgette, composée de 95% d’eau, n’a pratiquement pas d’apport calorique. Une étude a révélé que 100g de courgette n’apporte que 15kcal. Par contre, elle contient une quantité record de minéraux et d’oligo-éléments. Le phosphore, le potassium, le magnésium et le calcium sont présents en elle. Pour faire apparaître toutes ses vertus, la courgette doit être cuite à la vapeur.

Souvent, elle se mange aussi crue. A vrai dire, elle offre tout ce qu’il faut pour défendre le système cardio-vasculaire.

Si la courgette possède un apport calorique très faible, elle est vivement conseillée pour sa richesse en vitamines contenues surtout dans sa peau.

C’est la raison pour laquelle la courgette ne s’épluche pas. D’après les chercheurs, 100g de courgette permet d’avoir 7mg de vitamine C ; tandis que la même quantité offre0, 35g de B3 et de provitamine A. C’est aussi un légume riche en fibres car elle en contient entre 0,5g et 1,5g pour 100g. Seulement faut-il signaler que la qualité de tous ces apports dépend de la maturité de cette espèce de légume. En effet, elle contient plus de pectine, la rendant plus moelleuse à la cuisson quand elle est jeune ; et vieille, elle devient plus fibreuse à cause de la quantité élevée de cellulose qu’elle renferme. C’est à cause de cette richesse en fibres que la consommation de la courgette est vivement souhaitée pour le traitement des "gastrites".

La courgette - le légume ami des régimes minceur.

En plus de sa qualité très rassasiante, elle peut se manger crue ou cuite à la vapeur. La courgette peut s’associer avec d’autres légumes comme la tomate ou l’aubergine. D’aucuns en préparent une salade avec un peu d’huile d’olives et des herbes. Faut-il préciser que la consommation de la courgette n’a aucune incidence sur le poids du consommateur car elle se présente comme le légume de minceur par excellence. La courgette jaune se mange crue et constitue un véritable régal avec un peu de jus de citron. Pour bien faire apparaitre ses caractères diététiques, la courgette doit être toujours fraîche et ne doit pas être gardée au delà de 4 à 5 jours.

Les spécialistes en art culinaire concluent que la saveur de ce légume réside dans sa jeunesse et sa fraîcheur ; et que sa préparation permet toutes les fantaisies possibles du fait qu’elle peut se combiner à tout.

Autres articles à lire

  • À la découverte de la cuisine guadeloupéenne

    Simple mais diversifiée, la cuisine guadeloupéenne mérite un point d’honneur. Ses saveurs à la créole, ses merveilleux plats traditionnels et ses multitudes d’ingrédients font de la Guadeloupe une destination de choix pour un voyage gastronomique. Découvrez l’art culinaire de cette île aux mille facettes et savourez ses spécialités qui vous laisseront des souvenirs inoubliables.

  • Recette antillaise : le Souskaï de mangue et le féroce d’avocat

    Le tourisme gastronomique est un thème excellent lorsque votre pays de destination est la Guadeloupe. Découvrez le Souskaï, une recette antillaise à même de ravir vos convives durant un apéro en été.

  • Le féroce d’avocat : suivez la recette

    Le féroce d’avocat est la version antillaise du guacamole. Servi surtout en apéritif, on le retrouve souvent sur les tables créoles. Il se consomme en entrée ou en accompagnement de biscuits apéritifs. On peut aussi l’apprécier comme plat ou en verrine.

  • Apéritif antillais - Recette des acras de morue

    Les acras de morue sont un plat traditionnel de la Guadeloupe. Apprenez à préparer ces succulents acras de morue, une recette simple et savoureuse.

  • Cuisine traditionnelle de Guadeloupe : Le Matoutou ou Matété

    La recette du Matoutou ou Matété de crabe est une recette héritée des Indiens qui ont peuplé l’île auparavant. Il se mange traditionnellement au moment des fêtes de Pâques et se prépare avec des crabes de terres récoltés à l’avance dans les mangroves par les chasseurs.

Haut de page