Les transports en Guadeloupe : le bus et le taxi

Dépassant leurs fonctions premières, les taxis, bus et autres véhicules vous permettent de rencontrer la population chaleureuse et accueillante de la Guadeloupe. Zoom sur les deux principaux moyens de transport de l’archipel.

Avantages et inconvénients du bus en Guadeloupe

Appréciez la convivialité et la gentillesse des Guadeloupéens lors de vos déplacements en bus sur tout le territoire. Agréable et à la portée de tous, le bus est un lieu de rencontre ambulant. Dans la mesure où les trajets sont longs, vous aurez le temps de faire connaissance avec les autres voyageurs tout en appréciant le paysage. De plus, votre trajet sera bercé par le zouk ou le reggae, les rythmes les plus appréciés de l’archipel. Par ailleurs, les chauffeurs personnalisent souvent leur bus en leur donnant un nom et en les décorant.

De nombreux bus de la Guadeloupe circulent de manière irrégulière et aléatoire. Malgré les efforts des autorités locales pour instaurer une certaine organisation au niveau des horaires et des arrêts, pratiquement aucune structure n’est fixe. La fréquence des bus est ainsi incertaine et dans de nombreux endroits, aucun bus ne travaille ni le soir ni le week-end. Aussi, les arrêts ne sont pas fixes et les bus s’arrêtent dès qu’un voyageur les hèle, ce qui peut parfois entraîner certaines gênes au niveau de la circulation.

Avantages et inconvénients du taxi en Guadeloupe

Le taxi est aussi un moyen de transport privilégié en Guadeloupe. De nombreuses compagnies gèrent le réseau et la qualité de services est acceptable. Ce moyen de transport est facilement accessible dans les grandes agglomérations et près des hôtels. Le taxi est recommandé pour un long trajet à effectuer rapidement. Les chauffeurs de taxi sont en général gentils et serviables. En chemin, ils peuvent, à votre demande, parler des villages et autres sites se trouvant sur le trajet. De plus, le taxi est le moyen le plus sûr le soir.

Dès votre arrivée à l’aéroport, ne soyez pas surpris d’être abordé par de nombreux chauffeurs de taxi. En Guadeloupe, le coût du taxi est considérablement élevé par rapport à celui du bus. De plus, le compteur n’est pas obligatoire. De nombreux taxis en disposent, mais ce n’est pas le cas de tous. De plus, le compteur ne garantit pas des tarifs moins élevés. Les taxis dépourvus de compteur sont même parfois moins couteux. En tout cas, demandez au chauffeur le coût approximatif de la course avant de monter.

Autres articles à lire

  • Les mangroves de la Guadeloupe, un biotope hors du commun

    Les mangroves de la Guadeloupe constituent un biotope extraordinaire. Elles représentent un terrain de prédilection pour de nombreuses espèces d’oiseaux qui font le bonheur des ornithologues.

  • Des vols réguliers vers la Guadeloupe pour la compagnie XL Airways

    La compagnie aérienne française à bas coût XL Airways a annoncé une desserte en toute saison à destination de la Guadeloupe et de la Martinique à partir du mois de décembre 2012. Ce seront trois dessertes par semaine qui seront assurés à partir de Paris.

  • Le volcan La Soufrière de Guadeloupe

    La soufrière ou la Vieille Dame

    Site touristique incontournable de la Guadeloupe. Une visite à faire par temps dégagé de préférence.

    La Soufrière, également surnommé la Vieille Dame est l’un des neuf volcans actifs des Petites Antilles. Il se situe a environ dix kilomètres au nord de la commune de Basse-Terre et à l’ouest des chutes du Carbet sur l’île de Basse-Terre.

  • Histoire et attraits de la commune de Petit Canal

    Anciennement appelée le Mancenillier, Petit Canal est riche en découvertes. Cette commune paisible du département de la Guadeloupe située au nord-ouest de la Grande-Terre et qui s’élève au-dessus de l’Atlantique propose à ses visiteurs des attractions touristiques variées.

  • La Guadeloupe : Géographie et Climat

    En dépit de sa superficie très réduite, la géographie et le climat de la Guadeloupe ont des particularités si l’on tient compte des îles voisines qui lui sont rattachées administrativement.

Haut de page