L’association des brodeuses de Vieux-Fort perpétue l’art de la broderie

À Vieux-Fort, les femmes se sont longtemps consacrées à la broderie, un art devenu l’emblème de la région et qui fascine toujours autant par sa finesse. Une association des brodeuses de Vieux-Fort est même née pour perpétuer et préserver cette tradition.

La broderie, le symbole d’un patrimoine familiale

Cela fait plus de 300 ans que la broderie représente un héritage transmis de génération en génération. Des moins jeunes aux plus âgées, les femmes de Vieux-Fort œuvrent pour perpétuer cette tradition. Les aînées se chargent de former les générations futures. Les mères de famille s’assurent que leurs filles, à leur tour, puissent maîtriser la broderie. Pour preuve, toutes les jeunes filles à marier confectionnaient elles-mêmes leur propre trousseau. De cette envie de préserver la tradition familiale est née l’idée de créer une association.

Genèse de l’association des brodeuses de Vieux-Fort

Créée en 1980 sous l’égide de la Chambre de Commerce et d’industrie de Basse-Terre, l’association des brodeuses de Vieux-Fort réunit plusieurs brodeuses partageant la même passion pour cet artisanat. Cette association a pour principal objectif la promotion et le développement de cette activité qui est devenue une tradition guadeloupéenne. Elle dispose actuellement d’un centre d’exposition ouvert au public afin que les visiteurs puissent admirer la qualité des chefs-d’œuvre exposés. En plus de l’exposition, le centre est un véritable marché où des clients peuvent passer commande auprès des brodeuses.

Découvrez l’association à travers ses chefs-d’œuvre

La réputation et le savoir-faire des brodeuses de Vieux-Fort ont dépassé les frontières guadeloupéennes depuis longtemps. Les chefs-d’œuvre des membres de l’association se sont fait connaître jusqu’à Paris où ils ont obtenu des primes de mérite. Les brodeuses de Vieux-Fort fabriquent des variétés de linge de maison faites à la main, des nappes de tables aux rideaux, en passant par les draps et les vêtements pour femmes. Les tissus utilisés varient selon le modèle à réaliser, mais la couleur dominante reste le blanc, parfait pour créer des motifs. Ces brodeuses maîtrisent de nombreuses techniques de point, ce qui garantit leur succès. Enfin, tout ce qui est art décoratif brodé à la main constitue l’apanage de l’association des brodeuses de Vieux-Fort.

Autres articles à lire

  • Claudie Ogier : une artiste peintre inspirée par la Guadeloupe

    Diplômée de l’École d’Art Graphique et de Publicité de Paris, Caudie Ogier découvre ses talents de peintre en Guadeloupe. Zoom sur le parcours et les œuvres de cette artiste peintre étonnante.

  • Bijoux en graines de Guadeloupe

    Graines de folie !

    Fabienne, créatrice de bijoux en Guadeloupe depuis une dizaine d’années, vous présente ses bijoux en graines de Guadeloupe essentiellement. Un joli nom pour sa petite entreprise "Graines de Folie".

  • Les oeuvres en madras de Nathalie : des créations uniques en leur genre

    Les produits de l’artisanat guadeloupéen sont très plébiscités par les touristes de passage sur l’île. Si vous souhaitez ramener des articles de souvenir originaux, pensez aux oeuvres en madras. Vous trouverez des créations uniques auprès de la boutique de Nathalie Barbin, à Sainte-Anne.

  • Découvrez les créations décoratives de Ras Bolongo

    Ras Bolongo réalise divers objets artisanaux portant la signature de la Guadeloupe. Puisant son inspiration dans la nature luxuriante de l’archipel, Ras Bolongo crée uniquement avec des matières premières naturelles.

  • Artisanat Guadeloupe, le sable sous toutes ses formes

    Le sable représente une richesse nationale pour la Guadeloupe. En dehors de sa présence sur les plages, il sert de matière première destinée à l’artisanat. Tour d’horizon des produits fascinants issus du sable.

Haut de page