Tom Frager, un chanteur imprégné de l’âme de la Guadeloupe

Ambassadeur de la culture antillaise dans le monde, Tom Frager doit en majeure partie le développement de ses talents de sportif et de chanteur à son immersion dans la culture guadeloupéenne.

Tom Frager, … et tout commença en Guadeloupe

Tom Frager a vu le jour au Sénégal à Dakar, le 01 juillet 1977. Grandissant en Guadeloupe, il s’est imprégné du mode de vie et de la culture des autochtones durant 13 années. Il s’est initié à la pratique du surf dans l’archipel. Un des sportifs les plus titrés de sa génération, il a remporté plus de dix fois les championnats de surf organisés en Guadeloupe. Il devient membre de l’équipe de France de Surf en 1994. Europe, Afrique, Amérique, les compétitions de surf lui ont permis de visiter de nombreux continents.

Tom Frager partage sa passion entre le surf et la musique. En collaboration avec des amis surfeurs tels que Mathieu Rouch, Henry Daurel ou encore Mathieu Derrien, le personnage a crée le groupe Gwayav’ en 2002. Le groupe a sorti son premier album intitulé « Bloom Inside » en 2006. Cet album à succès a permis au groupe de produire de nombreux concerts dans le monde durant plus de 5 ans. Absorbé par sa passion pour la musique, Tom Frager a décidé d’arrêter les compétitions de surf. Le groupe sort les albums « Better Days » et « Better Days réédition », respectivement en 2008 et 2009.

Tom Frager, un artiste attaché à la Guadeloupe

Quand bien même Tom Frager est un voyageur invétéré, l’artiste apprécie particulièrement la Guadeloupe, son peuple et sa culture. La preuve, l’artiste a déjà annoncé haut et fort sa sympathie pour la Guadeloupe à travers la chanson « Gwadinina » de l’album « Better Days ». À travers ce single, l’artiste parle de l’ensoleillement radieux caractéristique des îles de la Guadeloupe, de l’importance de la musique tropicale pour les autochtones, de la beauté des eaux et des vagues favorables à la pratique du surf et du shop Mister Good Surf de Le Gosier.

Toujours pour l’amour de la Guadeloupe, le chanteur a accepté de participer aux championnats de France de surf dans le courant de la première moitié de l’année 2009. Même s’il n’a pas remporté la victoire, il a quand même su garder son étoffe de champion après plus de 5 années sans compétition. Dans le cadre de sa tournée 2010, l’artiste a fait un concert à Lakaza de la Guadeloupe le 12 mai dernier. Une occasion pour les autochtones de chanter en chœur des tubes comme Lady Melody ou Give Me That Love. L’artiste a pris plaisir en revoyant ses amis et certains membres de sa famille restés en Guadeloupe.

Autres articles à lire

  • Les Saintois, un peuple de pêcheurs

    Depuis des siècles, la pêche intègre le quotidien des habitants de l’archipel des Saintes. D’ailleurs, les Saintois sont réputés être les meilleurs pêcheurs de la Guadeloupe.

  • Cynthia Tinédor concourra pour Miss France 2013

    La concurrente qui représentera la Guadeloupe au concours Miss France Édition 2013 est désormais connue. Au terme d’une soirée qui s’est déroulée le 28 juillet dernier et organisée par Endemol, Cynthia Tinédor a été élue Miss Guadeloupe, succédant ainsi à Cindy Le Pape, la lauréate de l’année dernière.

  • La célébration de la Toussaint en Guadeloupe

    Si en métropole la Toussaint constitue un jour de tristesse et de douleur, pour la Guadeloupe c’est une occasion de se rassembler et de faire la fête. Clin d’œil sur la Toussaint antillaise.

  • Le Carnaval de Guadeloupe, un évènement haut en couleur

    Costumes bariolés, musique rythmée et parades sont au programme pour honorer Vaval, le roi du Carnaval. Chaque année, le carnaval se déroule après l’épiphanie pour ne prendre fin que le mercredi des centres, jour de la mort de Vaval.

  • Un voyage en Guadeloupe : une occasion de s’imprégner de sa culture, de son âme

    La particularité de sa culture fait, depuis longtemps, la réputation de la Guadeloupe qui attire un nombre sans cesse croissant de visiteurs, avides de découvrir toutes les facettes de l’Ile Papillon. Un voyage en Guadeloupe représente idéalement l’occasion de s’imprégner de sa culture, de son âme.

Haut de page