Diététique : Le régime végétarien - avantages et inconvénients

Pour équilibrer, en terme diététique, un repas idéal classique comprend : une crudité, un plat de viande, de poisson ou des œufs, un légume cuit, un plat sucré ou féculent. Or, depuis un peu plus d’un siècle, le style de vie comprenant un régime végétarien, a été préconisé par les Adventistes du septième jour. Ces deux styles contradictoires nous amènent à analyser quels sont les avantages et les inconvénients du régime végétarien ?

Avantages du régime végétarien

Avant de parler des avantages du régime végétarien proprement dit, il serait bon d’énumérer ce que le végétarien conseille de manger et ce qu’il proscrit. Généralement, il prescrit de ne pas consommer les aliments gras. C’est ainsi que les viandes de bœuf, d’agneau, de porc ou du poulet sont prohibées. Toutefois, les œufs et les poissons sont admis. Par contre, ce mode d’alimentation suggère une consommation abondante de fruits et légumes. Les légumineuses, les noix, les graines et les produits laitiers sont à consommer avec modération. Il en est de même pour le café, le thé et les boissons alcoolisées dont la consommation détruisent les éléments nutritifs essentiels malgré la présence de quelques nutriments en eux.

Concernant les avantages de ce régime proprement dit, des études menées auprès d certains adventistes, qui préconisent ce mode d’alimentation, ont prouvé que ces derniers ont 50% moins de risque de crise cardiaque, de certains types de cancer et de diabète que ceux qui consomment des viandes. Par ailleurs, il a été constaté que les hommes et les femmes végétariens ont une espérance de vie élevée par rapport aux consommateurs de viandes. D’après les chercheurs, le fait de consommer des graines intégrales, des légumes et des fruits sont à l’origine de cette longévité ; et eux de conseiller d’éviter la viande et les excitants.

Inconvénients du régime végétarien

Ce mode d’alimentation n’est pas sans risque à cent pour cent. Ainsi, certains légumes à l’instar de la courgette, sont d’un apport calorique quasi nul. Pour être nutritive, la courgette devrait être associée avec d’autres légumes. C’est ainsi qu’une personne dont l’alimentation est uniquement d’origine végétale devrait compléter son régime en prenant du B12 sous peine d’avoir des carences en vitamines. Elle doit prêter une attention particulière à ce que ses aliments soient riches en vitamine D, protéine, calcium, zinc et fer. Ces nutriments, rare dans les fruits et légumes, sont indispensables pour la croissance des enfants et pour les femmes enceintes.

Cette courte étude a révélé que les aliments d’origine animale ne constituent plus un régime sain. Aussi serait-il avantageux de privilégier la consommation copieuse des graines, légumes, fruits et de modérer consommation des produits laitiers.

Autres articles à lire

  • Cuisine traditionnelle de Guadeloupe : Le Matoutou ou Matété

    La recette du Matoutou ou Matété de crabe est une recette héritée des Indiens qui ont peuplé l’île auparavant. Il se mange traditionnellement au moment des fêtes de Pâques et se prépare avec des crabes de terres récoltés à l’avance dans les mangroves par les chasseurs.

  • Recettes de gâteaux à la patate douce et à la banane

    Le gâteau demeure un excellent dessert en toutes occasions, aussi bien à Noël que pour un anniversaire. Outre sa version classique, elle se décline en d’autres recettes authentiques. La recette à la patate douce et celle à la banane sont deux variantes qui ne manquent pas d’originalité.

  • Les poissons que l’on retrouve dans la cuisine antillaise

    Qui ne connaît pas les accras de morue, une des recettes à base de poisson de la cuisine antillaise ? Mais la morue n’est pas le seul poisson utilisé en cuisine aux Antilles. Et si vous voulez mettre un peu de soleil dans vos assiettes, voici des idées qui ne manqueront pas de vous mettre l’eau à la bouche.

  • Le féroce d’avocat : suivez la recette

    Le féroce d’avocat est la version antillaise du guacamole. Servi surtout en apéritif, on le retrouve souvent sur les tables créoles. Il se consomme en entrée ou en accompagnement de biscuits apéritifs. On peut aussi l’apprécier comme plat ou en verrine.

  • La Guadeloupe, une terre de saveurs

    La gastronomie constitue l’un des aspects les plus intéressants quand il s’agit de découvrir un pays ou une culture. En effet, la séduction passe par le goût. Dans cette matière, la Guadeloupe est particulièrement riche, car les spécialités locales sont savoureuses et bien relevées. On peut donc trouver notre bonheur à la bonne sauce guadeloupéenne.

Haut de page