Le volcan La Soufrière de Guadeloupe

La soufrière ou la Vieille Dame

Site touristique incontournable de la Guadeloupe. Une visite à faire par temps dégagé de préférence.

La Soufrière, également surnommé la Vieille Dame est l’un des neuf volcans actifs des Petites Antilles. Il se situe a environ dix kilomètres au nord de la commune de Basse-Terre et à l’ouest des chutes du Carbet sur l’île de Basse-Terre.

Durée une à deux heures en prenant le chemin des Dames
Niveau Accessible avec un peu d’effort
Intérêt volcan en activité
Altitude 1 467 m

Le sommet de ce volcan, prénommé La Découverte, est de type explosif et culmine à 1467 mètres d’altitude, ce qui en fait le plus haut de toute la Guadeloupe. Le dôme du volcan a une forme tronquée et un diamètre de 900 mètres.

Sa dernière éruption date de 1976 où il avait fallut évacuer l’ensemble de la partie sud de la Basse Terre. Aujourd’hui, il est contrôlé de façon permanente.

Il est possible de monter en haut du volcan. Après une à deux heures d’ascension, vous découvrirez au sommet de la Soufrière de nombreuses fumerolles ainsi que des crevasses et de la brume. Une odeur nauséabonde d’œuf pourri est causée par l’ammoniac et le soufre qui se dégage des fumerolles… mais celle-ci sera vite oubliée face à la beauté des lieux : on se croirait presque sur la Lune !

Si la vue est dégagée lorsque vous arrivez en haut du sommet, vous aurez la chance de découvrir un panorama à couper le souffle de toute la Guadeloupe !

N’oubliez pas votre appareil photo !

C’est pourquoi il est très important de tenir compte de la météo car cette vue imprenable sur toute la Guadeloupe n’est possible uniquement lorsque le temps est dégagé de nuages et de brouillard.

Petit conseil :

il est préférable de grimper tôt le matin pour profiter de ce spectacle naturel.

A noter que des précautions sont à prendre en compte. Il est essentiel d’être chaussé de bonnes chaussures de randonnée et de rester attentifs afin de ne pas marcher sur les fumerolles, au risque de voir votre semelle de chaussure fondre… nous vous conseillons également de prendre un coupe-vent car les vents sont assez violents lors de l’arrivée au sommet.

Pour découvrir la formation des volcans, leur fonctionnement, leur contrôle… nous vous recommandons de visiter la maison du volcan. Ce haut lieu de la vulcanologie propose une exposition permanente sur les volcans et explique de façon simple et détaillée tout les mécanismes volcaniques observés.

Nous vous souhaitons une bonne ascension et un agréable spectacle !

Autres articles à lire

  • L’île de la Désirade et l’île de Marie Galante

    La Guadeloupe est composée de plusieurs îles, notamment l’île de Grande-Terre, l’île de Basse-Terre, les Saintes, l’île de la Désirade et celle de Marie-Galante. Très authentiques, ces deux dernières réservent des découvertes inoubliables aux visiteurs.

  • La ville de Sainte-Anne en long et en large

    Depuis quelques années déjà, la ville de Sainte-Anne, située sur les côtes de la Grande-Terre, se démarque par un dynamisme prononcé, que ce soit au niveau social ou dans les projets touristiques. En effet, sa géographie et son paysage offrent une richesse naturelle que les dirigeants n’hésitent pas à développer pour le bien-être de sa population. Découvrez cette ville sous les deux angles, du point de vue touristique et du point de vue des résidents.

  • Zoom sur la très belle Route de la Traversée

    Les paysages de la Guadeloupe sont de grande beauté et offrent par ailleurs une grande diversité de panoramas. Généralement, les visiteurs s’orientent vers les paysages côtiers pour s’imprégner de la magie de Guadeloupe. À l’intérieur des terres, la Route de la Traversée (D23) qui relie Pointe-Noire à Petit-Bourg est un axe qui vous plongera au cœur de l’exubérance tropicale de l’île.

  • Baie-Mahault, un village pas comme les autres

    Situé dans l’arrondissement de la Basse-Terre en Guadeloupe, Baie-Mahault est un village bien tranquille, où nature et culture se retrouvent. Cette commune de 29 889 habitants mérite vraiment le détour en raison de sa situation géographique, de son histoire et de son patrimoine.

  • La ville de Lamentin

    Le Lamentin en Guadeloupe s’étend entre Petit-Bourg, Sainte-Rose et Baie Mahault. Intégré à l’agglomération de Pointe-à-Pitre, le bourg se situe au fond de la Baie du Cul de Sac Marin avec trois ilets rattachés à son administration : Christophe, Fajou et Caret. C’est une ville touristique à découvrir pour ses stations thermales, la Baie de Blachon ou la Grande Rivière à Goyaves.

Haut de page