Le Vanillon, cultivé traditionnellement en Guadeloupe

Vanilla pompona connu sous le nom de vanillon est une espèce de vanille originaire du Mexique, mais cultivée traditionnellement en Guadeloupe. Sa culture est délaissée depuis quelque temps au profit de la vanille. Cependant, ses intérêts sont multiples.

Le vanillon, une variété très particulière de vanille

Le vanillon ou vanilla pompona est une liane de la famille des Orchidacées. Sa tige très robuste et droite lui permet de grimper et de s’accrocher sur son arbre-tuteur. Les feuilles du vanillon sont charnues et de très grande taille. Elles peuvent atteindre 25 cm de long et 10 de largeur. Leurs fleurs sont de couleur jaune verdâtre, avec un labelle de couleur jaune orangé. Comme toute variété de vanille, le fruit du vanillon est une gousse courte, mais plus arrondie. C’est à cause de la forme de cette gousse qu’on l’appelle vanille banane. Très vigoureuse, cette liane peut survivre même après la destruction du sous-bois et des forêts de 70-500 mètres d’altitude. Bien qu’il soit aussi cultivé en Inde et dans le reste des Antilles, c’est en Guadeloupe que vous pouvez rencontrer une plus grande variété de vanillon.

Le vanillon, une plante à multiple usage

La grande beauté du vanillon lui a permis de connaître un succès en tant que plante ornementale. Ses couleurs vives et uniques procurent incontestablement joie et bien-être. Il constitue également un ingrédient intéressant dans la préparation de certains plats antillais. À part cela, il possède des vertus thérapeutiques et cosmétiques non négligeables. Les fleurs de cette plante stimulent la synthèse de fibre de collagène en cas de blessure, ainsi que des molécules de défense comme l’élastine. Cette caractéristique, ainsi que son pouvoir hydratant, ont séduit les industries cosmétiques qui n’ont pas hésité à intégrer l’extrait de vanillon dans la composition de plusieurs produits de beauté, dont les lotions, les eaux florales, les produits de soins bio. À partir de ses fleurs, on peut extraire de l’huile essentielle utilisée principalement pour hydrater la peau et pour le massage. Cette huile peut aussi agrémenter l’eau du bain pour tonifier et nourrir en profondeur la peau. Que du bonheur pour la peau !

Autres articles à lire

  • Les mille et une utilisations du bambou

    Originaire de l’Inde et de la Chine, le bambou est une plante aux multiples usages que bon nombre ne soupçonnent même pas. De la cuisine à la construction, en passant par la médecine, le bambou est partout. Voici une compilation des différentes utilisations du bambou pour tirer profit de cette plante millénaire.

  • De beaux endroits où admirer les orchidées de la Guadeloupe

    Les orchidées enrichissent la flore guadeloupéenne. Belles, sauvages et séduisantes, ces plantes se laissent aisément découvrir dans quelques parcs de l’archipel. Certaines espèces, endémiques ou en voie de disparition, y sont traitées avec le plus grand soin, mais toujours en respectant leur milieu naturel.

  • Les arbres qui caractérisent la forêt tropicale de la Guadeloupe

    La Guadeloupe détient un immense patrimoine naturel. Elle représente, à elle seule, un monde tropical en miniature. On y recense plus de 350 espèces végétales. Voici plus d’informations sur les arbres qui caractérisent la forêt tropicale guadeloupéenne.

  • Quelques légumes typiques de la Guadeloupe et leurs vertus

    Un séjour en Guadeloupe offre l’opportunité d’apprécier la saveur exceptionnelle de plusieurs légumes qui ne poussent que sous une certaine latitude. Ces aliments sont non seulement très agréables au goût, mais ont également de nombreuses vertus.

  • La renaissance du café en Guadeloupe

    Chaud, froid, serré, allongé, nature ou sucré, le café de la Guadeloupe compte de nombreux adeptes. Mais en tant que boisson excitante, il doit être consommé avec modération. Le café est une denrée mondiale, mais il paraît que le meilleur serait issu de l’archipel !

Haut de page