Soin après-soleil : pourquoi en a-t-on besoin ?

Tout le monde guette l’arrivée des beaux jours pour profiter pleinement du soleil, que ce soit pour des vacances à la montagne, à la mer ou à la campagne. Toutefois, il faut savoir que la peau a besoin de soin après une longue exposition au soleil. Voici quelques explications sur les soins après-soleil.

Les méfaits éventuels du soleil

Le soleil a des effets bénéfiques innombrables et on nous le rappelle souvent. Il permet de donner à la peau une allure halée et dorée, et a un fort effet protecteur contre les bactéries. Néanmoins, il comporte également quelques effets secondaires qu’il faut absolument prendre en compte. En effet, la surface externe de l’épiderme réagit automatiquement au soleil en s’épaississant et en refermant les pores. Cela dérange l’évacuation du sébum et provoque l’apparition de boutons ou acnés après la période d’exposition au soleil. Il provoque également l’apparition de taches décolorées, notamment chez les peaux sèches ou sensibles.

Les soins après-soleil

Il existe des soins spécialement conçus pour hydrater la peau après une exposition prolongée au soleil. Il s’agit des soins après-soleil. Lancaster en a été le précurseur dans les années 70, et toutes les grandes marques en proposent actuellement. Ils constituent un parfait mélange entre des ingrédients naturels tels que le beurre de karité ou l’aloe vera, et des produits de haute technologie. Ils aident la peau à se régénérer après avoir été exposée au soleil. Ces produits jouent aussi le rôle d’hydratant et d’anesthésiant après un coup de soleil. Ils sont à utiliser tous les jours, notamment en fin de journée.

Les soins supplémentaires

En plus des soins après-soleil, vous pouvez également utiliser d’autres soins pour préserver au maximum le bien-être de votre peau. La première chose à faire est d’éviter le dessèchement de la peau. Pour cela, il faut privilégier les soins hydratants. En effet, il faut une hydratation en profondeur régulière. Vous pouvez utiliser des soins aux huiles essentielles ou des produits cosmétiques adaptés. Ensuite, comme une exposition au soleil permet d’avoir un teint hâlé, d’autres soins sont aussi nécessaires pour prolonger le bronzage. La meilleure chose à faire est d’effectuer régulièrement un gommage, une à deux fois par semaine. Cela ne risque aucunement de nuire à votre bronzage, mais permet par contre de débarrasser la peau des cellules mortes. De plus, cela favorise l’évacuation du sébum pour prévenir l’apparition des acnés.

Autres articles à lire

  • Les vertus de la carotte pour la peau

    Excellent pour la santé et la beauté, la carotte est disponible au marché pratiquement tout au long de l’année. Faites-en un allié beauté pour votre peau, pour avoir un joli teint en hiver et au printemps, et un joli bronzage en été.

  • Le spa pour cheveux, la nouvelle tendance beauté

    Outre les cures destinées au visage et au corps, les instituts spécialisés en spa proposent désormais des soins spécialement dédiés aux cheveux. Découvrez les bienfaits ainsi que quelques traitements que nous réserve le spa du cheveu.

  • Comment protéger ses cheveux à la piscine ?

    Il n’y a rien de plus agréable que de se baigner à la piscine quand il fait chaud et pour profiter du beau temps. Mais au contact répété du chlore, les cheveux sont agressés. Il est donc essentiel de bien le protéger avant, pendant et après la baignade. Découvrez tous nos conseils pour qu’une journée à la piscine reste un moment de plaisir.

  • Précautions couleur et balayage au soleil

    Lorsque l’on vit dans un climat chaud et que l’on est « confronté » au soleil toute l’année où presque, nos cheveux sont soumis à rude épreuve. U.V, sable, iode…Ils nécessitent une attention toute particulière et des soins appropriés.
    Du coup, il est vrai qu’il est beaucoup plus risqué et même parfois déconseillé d’avoir recours à tout type de couleur, mèches, ou balayage.

  • Les mythes sur les crèmes solaires : distinguez le vrai du faux

    Un grand nombre de mythes tournent autour des crèmes solaires, de leur efficacité et aussi des risques que comporte leur utilisation. Faisons la part des choses en distinguant le vrai du faux.

Haut de page