Baie des Flamboyants : une série TV aux couleurs de la Guadeloupe

Les passionnées de telenovela connaissent aujourd’hui « Baie des Flamboyants », une adaptation française de la série mexicaine intitulée « Codigo Postal ». Diffusée pour la première fois en 2007, la série met en scène six familles guadeloupéennes ainsi que des jeunes. Baie des flamboyants est aujourd’hui diffusé sur France Ô.

Zoom sur la série de la belle île

C’est le réalisateur Jean-Luc Azoulay, déjà connu pour des séries comme Permiers baisers ou Hélène et les Garçons, qui prend en charge la mise en boite de Baie des Flamboyants. Il n’est donc pas étonnant de voir des acteurs comme Sébastien Roch ou encore Laly Meignan revenir à l’écran. Mais il faut noter que la majorité des acteurs qui tournent dans Baie des Flamboyants est issu de la Guadeloupe, recrutée à l’issue d’une vaste campagne de casting.

Baie des Flamboyants, adaptation d’une telenovela mexicaine, raconte l’histoire de six familles qui se croisent au gré des péripéties, des trahisons et des amours au cœur d’une magnifique région qui a donné son titre à la série. La première diffusion a eu lieu sur la Chaine Guadeloupe 1ere, mais les Métropolitains peuvent désormais suivre la série sur la chaine France Ô. C’est la saison 4 qui est actuellement diffusée.

Baie des Flamboyants : une franc succès dans les îles

Avec plus de 60% de part d’audience en Guadeloupe, et presque 40% à La Réunion, Baie des Flamboyants est un véritable succès dans les îles d’outre-mer. Il faut dire qu’il s’agit de la première véritable telenovela de nationalité française qui reprend la formule qui fait le bonheur des Latino-Américains. Il n’est pas rare d’entendre au détour d’une conversation des commentaires sur la famille Alban, Colona, Laurent-Rose et les autres.

Le public de Baie des Flamboyants est généralement féminin, avec une frange de la population qui couvre tous les âges, allant des adolescentes aux grands-mères qui surveillent ses petits-enfants. Il faut dire que le scénario de Baie des Flamboyants est unificateur et constitue un miroir pour toutes les générations. Si vous besoin de soleil, vous connaissez désormais cette série qui vous partagera la chaleur de la Guadeloupe à travers ses scènes.

Autres articles à lire

  • La Fête du crabe : l’édition 2015

    La Fête du crabe en est à sa 23e édition. Elle se déroule du 30 mars au 05 avril 2015. Le crabe est à l’honneur à Morne-à-l’Eau, la ville qui accueille l’événement, mais cette festivité est aussi l’occasion de découvrir d’autres aspects de la culture caribéenne, comme ses danses et musiques typiques ainsi que ses plats traditionnels.

  • La danse en Guadeloupe

    La Guadeloupe est réputée pour la richesse de son folklore et les rythmes de danse qui y sont liés. Les déhanchements et les pas de danse esquissés par les Guadeloupéennes durant les différentes fêtes populaires étonneront toujours les visiteurs de passage dans l’archipel. Zoom sur ces types de danse qui particularisent la Guadeloupe.

  • La Saintoise moderne ou traditionnelle

    La Saintoise, importée par des marins bretons, émigrés aux Saintes, a joué un rôle important dans l’archipel de la Guadeloupe de par son insularité. Il serait ainsi intéressant de voir les différents aspects suivis par ce moyen de transport depuis son introduction dans cette région jusqu’à son aspect actuel.

  • Les joyaux culinaires de la Guadeloupe en tête d’affiche !

    Véritable bijou des Antilles, la Guadeloupe est une terre d’une richesse inexprimée. Bercée par les alizés, notre région d’outre-mer recense une impressionnante quantité de produits tropicaux parfumés qui méritent d’être mis en exergue.

  • La Bonifierie à Saint-Claude, en Guadeloupe

    La Bonifierie à l’habitation Espérance est un détour incontournable pour compléter un séjour culturel à Saint-Claude, en Guadeloupe. A visiter absolument pour découvrir tous les secrets de la transformation du café !

Haut de page