Recettes de potages créoles - le paté en pot et le Calacou

Pour un hiver rigoureux ou simplement parce que la soupe c’est bon pour la santé et délicieux, nous vous proposons pour vous réchauffer en douceur et de vous régaler avec un délicieux cocktail de vitamines avec ces deux excellentes recettes de potage Créole.

Potage créole - recette du paté en pot

Le « pâté en pot » demande 1 h de préparation pour 3 heures de cuisson. Il pourra être dégusté par 8 personnes.

Réunissez les ingrédients suivants :

- 1 tête de mouton ( ou de cabri) ainsi que la cervelle, le foie, le cœur, la panse ou les tripes de l’animal choisi et ses 4 pattes ; des clous de girofle ; 2 feuilles de bois d’Inde ; 10 cl de vin sec ; 300 g de giraumon (sorte de potiron) ; 500 g de carottes, la moitié d’un chou, 200 g de pomme de terre et 100 de navets pays ; 1 bouquet de persil ; de l’huile ; 100 g de câpres ; 4 g de citron ; du gros sel et du poivre pour l’assaisonnement.

Préparation

La viande doit être soigneusement préparée. Lavez ainsi la tête, les pattes et l’ultime morceau sélectionné. Le jus de citron va aider à purifier la viande. Faites les ensuite cuire dans de l’eau remplie de gros sel et les clous de girofle.
Passez à la préparation des légumes en les lavant, puis en les épluchant et en les coupant en petits dés. La viande doit ensuite être passée à la moulinette. Attention à bien conserver le jus de cuisson.

Avec de l’huile, faites revenir les légumes et ajoutez un peu de jus de cuisson des viandes.

Versez l’ensemble des légumes dans une grande cocotte puis rajoutez la viande. Finir par verser l’ensemble du jus de viande restant. Vous pouvez rajouter un peu d’eau si vous ne trouvez pas la préparation assez fluide. Salez et poivrez à votre convenance. Terminez en ajoutant le vin blanc, les câpres et le persil. 20 mn sur le feu et votre potage est prêt ! A servir très chaud.

Potage créole - recette du Calacou

Le Calacou est la deuxième recette de potage que l’on vous propose ici. Prévue pour 4 personnes, sont temps de préparation est minime, 15 mn seulement, pour un temps de cuisson de 1H.

Ingrédients

Prévoyez : 1 paquet d’herbage/ 10 gombos/ 3 queues de porc/3 gousses d’ail/ 2 branches d’oignon pays/1 piment/1 branche de thym, 2 de persil/Sel, poivre.

Préparation

Lavez soigneusement les gombos et coupez-les en fines rondelles. Effectuez le même procédé avec les queues de porc. Hacher les feuilles d’herbage.

Versez ces trois ingrédients dans une grande casserole ou un faitout puis y ajouter 1 L d’eau, le persil, l’oignon pays, le piment l’ail et le thym pour une saveur délicieusement parfumée.

Laissez sur le feu 1 heure environ en remuant de temps en temps. Lorsque la cuisson est terminée, rajoutez au dernier moment une once de café de vinaigre. Assaisonnez à votre convenance avec du sel et du poivre.

A servir très chaud.

Autres articles à lire

  • 2 recettes au coco à essayer

    C’est toujours un réel plaisir de concocter de bons petits plats pour la famille et les amis. Du coco au menu, qu’en dites-vous ? Voici 2 recettes à essayer.

  • Trois recettes de cocktails exotiques faciles à réaliser

    Besoin d’idée pour servir des boissons originales ? Voici une sélection de cocktails à base de fruits tropicaux à réaliser vous-même pour optimiser une soirée ou un après-midi sympathique.

  • Recettes guadeloupéennes à base de morue : la chiquetaille et les acras

    La morue est en fait du poisson salé et séché. En Guadeloupe, la morue se décline en plusieurs recettes et peut être préparée pour une entrée ou un plat de résistance. Découvrez ci-après deux recettes d’entrée.

  • Recettes du boudin créole et des accras de morue

    Si vous souhaitez épater vos amis ou votre famille lors d’un dîner tout en couleur et chaleureux, nous vous proposons ici plusieurs entrées d’origine Créole et délicieuses à souhait : recettes du boudin antillais pimenté et des accras de morue.

  • A la découverte du ouassou

    Très apprécié des touristes en visite en Guadeloupe, le ouassou est l’un des composants de la gastronomie locale. L’ouassou est en fait l’appellation de deux espèces d’écrevisses de la famille des Macrobrachium. De taille considérable, l’ouassou évolue en eau douce et est aujourd’hui élevé dans de nombreux domaines.

Haut de page