Le féroce d’avocat : suivez la recette

Le féroce d’avocat est la version antillaise du guacamole. Servi surtout en apéritif, on le retrouve souvent sur les tables créoles. Il se consomme en entrée ou en accompagnement de biscuits apéritifs. On peut aussi l’apprécier comme plat ou en verrine.

Pourquoi « féroce » ?

Cette entrée classique de la cuisine antillaise est conçue à base de morue séchée, de manioc et d’avocat. Son nom « Féroce » vient de la force du piment utilisé pour relever la recette. En effet, selon l’échelle de Scoville qui permet d’évaluer la force d’un piment, le Habanero qui compose le féroce d’avocat fait partie des piments brûlants. L’avocat est alors un ingrédient pour l’adoucir puisqu’il est bien connu qu’un produit gras peut soulager l’intensité d’un piment. On a donc moins de risque de se brûler la langue.

La recette du féroce d’avocat

Voici une petite recette pour 6 personnes pour préparer un féroce d’avocat vite fait et succulent. Vous n’aurez besoin que d’un quart d’heure pour la préparation, et une dizaine de minutes de cuisson. Prévoyez également un temps de repos d’une heure.

Les ingrédients nécessaires :

• 200 g de morue séchée dessalée
• 1 avocat de 500 g ou 2 avocats bien mûrs
• 250 g de farine de manioc
• 3 cives (des oignons du pays)
• 2 habanero (piment antillais)
• 3 gousses d’ail pressées
• ½ bouquet de persil
• 3 cuillères à soupe d’huile de tournesol
• Jus de citron vert, poivre, sel

Porter la morue couverte d’eau à ébullition dans une casserole. Aux premiers bouillons, retirer et égoutter immédiatement la morue.

Prélever la chair d’avocat et la découper en gros morceaux. Pour qu’elle ne noircisse pas, il faut l’arroser avec le jus de citron vert.

Hacher ensuite le persil très finement. Puis mélanger dans le bon d’un mixeur le persil, la chair d’avocat, la morue, un bout du piment et les cives. Mixer le tout. Y ajouter la farine de manioc et l’huile tout en mixant jusqu’à obtenir un mélange homogène.

Saler et poivrer avant de faire reposer au réfrigérateur durant une heure. Cette recette est à servir bien fraîche.

Autres articles à lire

  • 2 recettes au coco à essayer

    C’est toujours un réel plaisir de concocter de bons petits plats pour la famille et les amis. Du coco au menu, qu’en dites-vous ? Voici 2 recettes à essayer.

  • Quelques astuces pour la cuisine

    Cuisiner n’est pas toujours chose facile. Comment faire pour que tel aliment ne soit pas trop gras, comment conserver un tel aliment, comment améliorer le goût de tel aliment et bien d’autres choses encore. Pour cela, il existe quelques astuces intéressantes.

  • À la découverte de la cuisine guadeloupéenne

    Simple mais diversifiée, la cuisine guadeloupéenne mérite un point d’honneur. Ses saveurs à la créole, ses merveilleux plats traditionnels et ses multitudes d’ingrédients font de la Guadeloupe une destination de choix pour un voyage gastronomique. Découvrez l’art culinaire de cette île aux mille facettes et savourez ses spécialités qui vous laisseront des souvenirs inoubliables.

  • Recette du poulet à la noix de coco

    Les friands de sucré salé vont se réjouir avec cette prochaine recette mariant délicieusement le poulet au lait de coco.

  • Idées de recettes pour cuisiner le gombo

    Le goût du gombo rappelle étroitement celui de l’aubergine. Voici deux recettes populaires à base de gombo pour découvrir ou redécouvrir ce légume.

Haut de page