Recettes du boudin créole et des accras de morue

Si vous souhaitez épater vos amis ou votre famille lors d’un dîner tout en couleur et chaleureux, nous vous proposons ici plusieurs entrées d’origine Créole et délicieuses à souhait : recettes du boudin antillais pimenté et des accras de morue.

Recette du boudin créole

La première est le fameux boudin nori Créole, très réputé ici et ailleurs. Idéal à préparer et à servir lors d’une réunion nombreuse.
La recette décrite ci-dessous est prévue pour 15 à 20 personnes et nécessite un temps de préparation de 2h et 30 minutes de cuisson.

Ingrédient du boudin noir :

1 L de sang de porc ; 5 kg de pain ; 20 oignons ; 15 branches de persil et 5 de thym ; 2 cuillérées à café de bois d’inde en poudre ; 4 cl d’huile ; 2 citrons ; du lait ou de l’eau ; 4 feuilles de bois d’Inde ; du sel, du poivre, 1 piment, 1 paquet de boyaux et de la ficelle.
Pour les ingrédients « atypiques », vous les trouverez sans problème dans des magasins spécialisés.

Cette recette va être constituée d’un bouillon, ainsi pour celui-ci, mettre de côté les oignons, le persil, les feuilles de bois d’Inde et le piment.
Deuxième étape : Faire tremper le pain coupé préalablement en morceaux dans le lait ou l’eau selon ce que vous avez choisi.

Bien laver les boyaux de préférence dans de l’eau citronnée, les rincez et les égoutter. Les épices doivent elles aussi être lavées, puis hachées. Une fois cette étape terminée, faîtes revenir les épices à feu doux une quinzaine de minutes dans de l’huile.

« Pressez » le pain jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’eau ou de lait. Après l’avoir émietté, mélanger le à l’aide de vos mais avec le sang, dans le récipient. Salez, puis incorporez l’huile et les épices. Vous pouvez ajuster l’assaisonnement à votre guise évidemment.

La partie délicate de la recette consiste à mettre en sachet les boyaux à l’aide d’un entonnoir. De plus, versez-y la farce et aidez vous d’un bâtonnet par exemple pour la faire couler. Les extrémités doivent être attachées avec de la ficelle.

Pour finir la recette, faire bouillir 5 L d’eau salée avec tous les ingrédients mis de côté au préalable. Réduire le feu pour y mettre les boudins. Une cuisson de 30 mn est nécessaire.

Petite astuce : Pour vérifier que la cuisson est bonne, pressez le boudin à l’aide d’une aiguille. Si l’en sort de l’huile c’est prêt ! Si c’est du sang, laissez les quelques mn de plus sur le feu.

Recette des accras de morue

La deuxième recette décrite ci-dessous est l’accras de morue, imaginée pour 4 personnes. Moins longue aussi bien en temps de préparation qu’en temps de cuisson.

Ingrédients des accras de morue

Il faut dans un premier temps s’occuper de la pâte à accras. Réunissez :

- 200 g de farine, 1 verre d’eau, 2 gousses d’ail, 1 pincée de bicarbonate de soude, 1 oignon, et 5 oignons d’origine, un piment, du thym, du persil et 200 g de morue.

Dans un premier temps, battre la farine et l’eau en prenant bien soin d’éviter tous les grumeaux. Hacher minutieusement les oignons, le thym, le persil et le piment. Le bicarbonate de soude doit être ajouté juste avant de lancer la cuisson des accras.

Attention à ce que l’huile soit bien brûlante. La morue aura été préalablement mise dans de l’eau froide quelques heures avant sa préparation. En effet, cela permet de le dessaler. Faîtes la bouillir 30 minutes.

Après l’avoir laissé refroidir, vous pouvez en retirer la peau et les arêtes. Emiettez la morue pour l’incorporer à la pâte avant de faire cuire vos acras.

Autres articles à lire

  • Cuisine antillaise : des idées de recettes utilisant la banane

    La banane étant abondante sous les tropiques, elle constitue la base de nombreuses recettes qui font la particularité de la gastronomie antillaise.

  • La langouste, un mets succulent

    Fruit de mer très appréciée dans le monde entier, la langouste fait partie intégrante du paysage culinaire de la Guadeloupe. Bien plus qu’un simple mets, la langouste est une part entière de la culture caribéenne. On en pêche encore aujourd’hui de manière traditionnelle, et les recettes sont nombreuses pour mettre en valeur la savoureuse chair du crustacé.

  • La chiquetaille de morue : un plat succulent des Antilles

    Les gastronomes antillais n’ont rien à envier aux cordons bleus de renom du reste du monde en ce qui concerne la préparation de mets savoureux. Zoom sur la chiquetaille de morue, une recette largement appréciée tant en Guadeloupe que dans la plupart des îles antillaises.

  • Tourment d’amour à la confiture de noix de coco.

    Les trésors naturels de la Guadeloupe peuvent également être utilisés pour la préparation de succulents desserts dont voici un exemple. Le Tourment d’Amour est un dessert composé en partie de confiture de noix de coco et de coco râpée.

  • Le piment : quelles vertus pour la santé ?

    En petite dose, la consommation de piment peut être bénéfique pour la santé. Il est en effet riche en oligo-éléments et en vitamines. Des études menées sur sa composition révèlent son action sur la santé.

Haut de page