Capesterre-Belle-Eau : une commune de Guadeloupe à visiter

Ville aux mille merveilles, Capesterre-Belle-Eau est une commune à ne pas manquer lors de votre séjour en Guadeloupe. Sites historiques, paysages de verdure, plages de sable fin, Capesterre-Belle-Eau représente incontestablement une destination paradisiaque pour les touristes.

Sites et monuments à découvrir à Capesterre-Belle-Eau

Capesterre-Belle-Eau est une commune de la Guadeloupe, localisée au sud-est de Basse-Terre. La commune s’étend sur une superficie de 104,31 km2, elle est actuellement peuplée de plus de 19 660 habitants. Avec la culture de la canne à sucre, le tourisme occupe une place capitale dans la stratégie de développement économique du pays. Ceci est d’ailleurs compréhensible, car en plus de posséder un climat de type tropical, Capesterre-Belle-Eau dispose également d’une faune, d’une flore ainsi que de sites historiques splendides. Capesterre-Belle-Eau n’est pas à confondre avec la ville de Capesterre dans l’île de Marie-Galante.

Les sites et monuments historiques à visiter son nombreux dans la commune de Capesterre-Belle-Eau en Basse-Terre. Il vous sera, par exemple, possible de visiter le temple hindou de Changy, et par là même de découvrir la place de choix accordée à la religion hindoue dans la commune. Vous pourrez également visiter la fameuse habitation Bois Débout, qui fut la demeure du poète St-John Perse. A côté de cette habitation, vous découvrirez le cimetière des esclaves. Ce lieu a été conçu pour honorer les esclaves ayant perdu la vie loin de leur terre natale d’Afrique.

Capesterre-Belle-Eau : verdure et plages

La commune de Capesterre-Belle-Eau séduit également par ses paysages de verdure magnifique et sa végétation luxuriante. Pour apprécier la beauté de la faune et la flore de Capesterre-Belle-Eau, visitez la forêt départementalo-domaniale s’étendant sur une surface de 27,764 ha. Découvrez également les fameuses chutes du Cabaret prenant leur source au cœur de la forêt départementalo-domaniale. Puis passez près de l’étang naturel, appelé Grand Etang avec sa faune et sa flore extraordinaires. Ne vous faites aucun souci, la visite du Grand Etang est ouverte toute l’année dans la commune de Capesterre-Belle-Eau.

En plus des ballades découvertes placées sous le thème de l’écotourisme, vous serez également amené à profiter de l’ambiance des plages de la commune de Capesterre-Belle-Eau. Les férus de tourisme balnéaire trouveront leur bonheur sur la plage de Roseau au cœur de la commune. Plage de sable gris très fréquentée, notamment le week-end, cet endroit sera à même de ravir vos enfants en quête des plaisirs de la mer. La plage de Roseau est la plus prisée par les touristes lors de leur séjour vacances dans la commune de Capesterre-Belle-Eau en Guadeloupe.

Autres articles à lire

  • La maison de la noix de coco, un endroit à visiter en Guadeloupe

    Au cours de votre prochain séjour en Guadeloupe, lorsque vous partirez à la Pointe des Châteaux, ne manquez pas de faire une halte à la Maison de la noix de coco. Vous ne regretterez pas le détour.

  • Que visiter dans la commune de Port-Louis en Guadeloupe ?

    Située à 30 km de Pointe à Pitre, la commune de Port-Louis se range parmi les hauts lieux du tourisme guadeloupéen. Zoom sur les monuments et places touristiques à visiter lors de votre séjour découverte à Port-Louis.

  • A la découverte de la Pointe des Châteaux

    A l’extrémité sud-est de la Grande-Terre se dévoile un paysage de falaises et d’aiguillons que les vagues ont érodé au fil du temps.

  • Le Parc aux Orchidées en Guadeloupe

    Découvrez le Parc aux Orchidées en vidéo et en photos

    Ce magnifique lieu contient une nuée d’orchidées, des locations de gîtes en pleine nature et des massages aux huiles préparées avec les plantes de Guadeloupe. Le Parc aux Orchidées se situe à Pointe Noire en Basse-Terre.

  • Le Fort Napoléon aux Saintes et son jardin botanique

    Le Fort Napoléon sur les Saintes est une forteresse militaire construite par Napoléon III. Classé monument historique en 1997, le fort est aujourd’hui un musée dédié à l’histoire des Saintes avec son jardin botanique regorgeant de plantes grasses et d’iguanes.

Haut de page