Une journée au Parc des Mamelles en Guadeloupe : ce qui vous attend

Au cours de votre séjour en Guadeloupe, consacrez quelques heures pour visiter le fameux Parc des Mamelles et faites le plein de surprises !

Le Parc des Mamelles, une petite forêt tropicale

Seul, en amoureux ou en famille, prévoyez une sortie nature dans un cadre très charmant : le Parc des Mamelles en Guadeloupe. Jardin botanique ou parc zoologique, les deux appellations conviennent pour désigner le Parc des Mamelles, un lieu incontournable pour tous les amoureux de la nature. Pour s’y rendre, il suffit de suivre la route de la Traversée, le chemin reliant Pointe-à-Pitre et Pointe-Noire. C’est au cœur d’une forêt enchanteresse que ce bel écrin de verdure se dresse, pour accueillir les adeptes du tourisme vert et les petits curieux.

Une escapade au milieu d’une flore exceptionnelle

Erigé sur une superficie totale de 4 hectares, le célèbre Parc des Mamelles conserve des milliers d’espèces d’animaux et de plantes, rares ou menacées de disparition. Pour être sûr de ne rien rater au cours de votre visite, prévoyez 2 heures en moyenne durant lesquelles vous côtoierez les plus belles plantes tropicales de l’île ainsi que les arbres tropicaux mythiques. Osez les passerelles suspendues à plus de 20 mètres de haut pour découvrir les arbres géants normalement inaccessibles, comme les orchidées ou encore les ananas sauvages. Profitez de votre visite pour découvrir toutes les plantes médicinales et les fleurs d’ornement, dont la beauté n’est plus à rappeler.

Le Parc des Mamelles, le paradis pour la faune sauvage

Au cours de leur passage au Parc des Mamelles, petits et grands pourront apercevoir une diversité faunique incroyable. Mammifères, oiseaux, insectes… Tout y est. Parmi les animaux très appréciés par les touristes, on retrouve évidemment les ratons laveurs, mais aussi les iguanes, les dynastes, les chauves-souris, les racoons, les mangoustes, les tortues et les perroquets. À cela s’ajoute les jaguars, les ocelots, les beaux saïmiris et les singes atèles végétariens.
Fun, divertissement et surprises… Voici ce qui vous attend à la fin d’une journée au Parc des Mamelles en Guadeloupe !

Autres articles à lire

  • Le parc des roches gravées et la Pointe Grande Vigie en Guadeloupe

    Outre les belles plages de sable blanc, les cocotiers et l’océan, il existe un certain nombre de sites qui témoignent de la richesse historique et naturelle de la Guadeloupe. Deux d’entre elles valent absolument le détour : le parc des roches gravées et la Pointe Grande Vigie.

  • Le Village Artisanal de Sainte-Anne : le paradis du shopping

    Avant le terme de votre séjour en Guadeloupe, n’omettez pas de faire un détour au Village Artisanal de Sainte-Anne, un site d’achat très prisé des touristes. Vous aurez l’embarras du choix entre la multitude d’articles de souvenirs, de produits artisanaux et locaux que vous y trouverez.

  • Capesterre-Belle-Eau : une commune de Guadeloupe à visiter

    Ville aux mille merveilles, Capesterre-Belle-Eau est une commune à ne pas manquer lors de votre séjour en Guadeloupe. Sites historiques, paysages de verdure, plages de sable fin, Capesterre-Belle-Eau représente incontestablement une destination paradisiaque pour les touristes.

  • Découvrez les Temples hindous de la Guadeloupe

    La population de la Guadeloupe est estimée à 450 000 habitants. Après l’abolition de l’esclavage en 1848, le gouvernement du Second Empire autorisa les planteurs à recourir à de la main-d’œuvre salariée recrutée en Inde. La Guadeloupe compte ainsi une importante communauté indienne issue de l’immigration des années 1850. Cela explique la présence de nombreux temples hindous en Guadeloupe.

  • 3 musées à ne pas manquer en Guadeloupe

    Pour découvrir la culture métissée de la Guadeloupe, rien ne vaut la visite de ses musées. L’île Papillon compte de nombreux musées de toutes sortes basés sur ce qu’elle a de plus cher : ses traditions, son histoire, ses plantations et ses personnalités marquantes. Au cœur d’une nature foisonnante, voici trois musées à ne surtout pas manquer.

Haut de page