Organiser son voyage en Guadeloupe

Un voyage en Guadeloupe est l’occasion de s’immerger dans la culture créole et découvrir une multitude de paysages uniques. Afin de profiter pleinement de son séjour en Guadeloupe, voici quelques informations pratiques.

La Guadeloupe, quand s’y rendre ?

Bénéficiant du climat tropical, typique des Antilles, la Guadeloupe présente des saisons chaudes, tantôt sèches, tantôt humides. Les températures moyennes environnent les 25°C tout au long de l’année. La saison humide s’étend de juin à novembre et la saison la plus chaude dure deux mois (juillet et août). Durant cette période, il est possible de subir des précipitations violentes et soudaines ainsi que quelques alizés. L’eau, quant à elle, reste constamment tiède, avec une température allant de 24 à 29°C. Pour profiter des meilleures conditions climatiques de l’archipel, privilégiez la saison sèche allant de décembre à mai.

Activités à faire en Guadeloupe

Destination touristique par excellence, la Guadeloupe propose une multitude de loisirs qui varient selon les villes. Basse-Terre renferme des sites qui méritent le détour, dont le parc archéologique des roches gravées, les chutes du Carbet, les sources chaudes ainsi que le parc floral du Petit-Bourg. Pointe-à-Pitre, quant à elle, est la ville parfaite pour faire du shopping et dénicher quelques objets souvenirs. Ses marchés proposent toutes sortes d’articles représentatifs de la culture guadeloupéenne. Marie-Galante, pour sa part, est propice à la randonnée ainsi qu’à la plongée. Elle abrite également une sucrerie qui vaut le détour. Et pour découvrir une plage de sable blanc unique, rendez-vous à la Désirade.

Voyage en Guadeloupe : infos pratiques

Il est possible de partir à tout moment en Guadeloupe. Des vols sont proposés toute l’année de manière quotidienne, et côté administration, seule une carte d’identité est demandée aux ressortissants français. La langue parlée en Guadeloupe est le créole, mais la plupart des habitants sont à l’aise avec le français officiel. La devise ayant cours est l’euro. En ce qui concerne l’hébergement, la formule la plus prisée est le gîte avec un tarif qui environne les 50 euros la nuitée. Un repas au restaurant, quant à lui, vaut dans les 15 euros. Pour ce qui est du déplacement, le bus est le moyen de transport le plus courant après la voiture.

Autres articles à lire

  • Basse-Terre et Pointe-à-Pitre : deux villes d’art et d’histoire

    La Guadeloupe s’enorgueillit de ses deux villes, à savoir Basse-Terre et Pointe-à-Pitre, qui détiennent le label « Ville d’art et d’histoire », en raison des efforts fournis par les collectivités locales pour animer leur patrimoine. Focus sur ce label spécifique.

  • Et pourquoi pas une croisière depuis la Guadeloupe ?

    L’hiver arrive à grand pas, et avec lui l’envie irrésistible de quitter le traintrain quotidien pour aller se faire dorer la pilule au soleil, boire des cocktails sur un transat et surtout, tout oublier, le temps de quelques jours ensoleillés. Pour cela, il y a une solution et un remède très efficace : la croisière aux Bahamas.

  • Marie-Galante, terre d’histoire

    Riche de son histoire et de sa nature généreuse, Marie-Galante, « l’île aux 100 moulins » ou encore « la Grande Galette » fait partie des destinations les plus appréciées des Antilles. Elle accueille ses visiteurs dans un ensemble patrimonial et naturel impressionnant pour un séjour reposant.

  • Les terres de Guadeloupe continentale et insulaire

    L’archipel de la Guadeloupe qui s’étend seulement sur 1628 km de terre, présente des paysages variés et contrastés. La description de la Guadeloupe continentale et insulaire ne nous dira le contraire.

  • Découvrez le Tour cycliste international de Guadeloupe

    Comptant depuis 2005 comme étape de l’UCI Tour, le Tour cycliste international de Guadeloupe est devenu une compétition d’envergure internationale.

Haut de page