Noël en Guadeloupe, la fête pendant plusieurs jours

L’idée de passer Noël en Guadeloupe est une perspective très agréable. Vous pourrez faire la fête pendant plusieurs jours et goûter aux délicieux plats qui caractérisent cette fête de la Nativité.

Une tradition intacte depuis des générations

Depuis des générations, Noël représente pour les Guadeloupéens une occasion pour faire la fête pendant plusieurs jours. Certaines familles ont conservé la tradition et continuent à faire macérer, un mois à l’avance, des peaux d’orange séchées dans du rhum afin de le bonifier. Le sirop d’anis et de groseilles qui sera consommé pendant les fêtes est également accommodé bien longtemps avant le 25 décembre. De même, le jambon fumé, le ragoût de porc, les petits pâtés et le boudin créole sont préparés avec un cochon engraissé durant plusieurs mois à l’avance.

Noël en Guadeloupe, c’est la fête pendant plusieurs jours. Les festivités commencent dès le premier jour de l’Avent, c’est-à-dire environ quatre semaines avant le 25 décembre. Chaque soir, un « chanté Noël » égaie l’atmosphère. Les Guadeloupéens se regroupent dans une maison pour entonner des cantiques. Leurs chants résonnent alors à travers toute la bourgade jusqu’au milieu de la nuit, sur l’accompagnement des tambours, d’un violon, d’un harmonica ou d’un instrument local, comme le cha-cha, le sillac ou le ti-bois.

Festoyer et faire bombance pendant plusieurs jours

Prévoyez de passer un Noël en Guadeloupe et vous serez enchantés par l’ambiance qui règne dans l’archipel. Comme il s’agit d’une fête chrétienne, la veillée de Noël commence, comme partout ailleurs, par une classique messe de minuit. Ensuite, les Guadeloupéens font place à la fête et le « chanté Noël » prend toute sa dimension. Jusqu’au petit matin, ils vont de maison en maison pour accomplir ce rite et festoient. Dans chaque habitat visité, l’assistance se régale de succulents plats accompagnés de rhum.

Noël en Guadeloupe, c’est la fête pendant plusieurs jours durant lesquels les Guadeloupéens se repaissent à satiété des nombreux mets qui caractérisent Noël sous cette latitude. Les pâtés à la viande, le boudin créole, le jambon fumé, le ragoût de porc aux épices sont merveilleusement accompagnés de pois d’Angole, de riz blanc et d’ignames. Au dessert, vous pouvez déguster de délicieux gâteaux ou des fruits de saison qui abondent sur l’archipel. Le rhum ou les punchs confectionnés à base de sirop de groseilles viennent arroser ce copieux repas.

Autres articles à lire

  • Les petits métiers en Guadeloupe

    Le progrès de la technologie actuelle est loin de faire disparaître les petits métiers qui permettent à beaucoup de gens de gagner leur vie quotidienne. En Guadeloupe, l’ébénisterie de Pointe Noire et certains petits métiers informels sont encore incontournables compte-tenu de leur place dans le contexte socio-économique.

  • Les costumes traditionnels de la Guadeloupe

    Le costume traditionnel féminin constitue un véritable langage, il donne de nombreuses indications sur la vie sentimentale de la femme antillaise. Si les Guadeloupéennes ont la réputation de compter parmi les plus belles femmes du monde, leur façon de s’habiller n’y est pas étrangère.

  • Alfredus, un artiste contemporain

    La culture guadeloupéenne est riche et variée. Dans le domaine de la peinture artistique, le talent d’Alfredus, un jeune français d’à peine 29 ans, est à découvrir absolument. Il a pratiquement vécu toute sa vie en Guadeloupe où il a réalisé ses premières œuvres. Des graffs aux tableaux, du monde sous-marin aux portraits, en plus de dix ans de carrière, il a su garder un principe dans sa façon de peindre : l’universalité.

  • La célébration de la Toussaint en Guadeloupe

    Si en métropole la Toussaint constitue un jour de tristesse et de douleur, pour la Guadeloupe c’est une occasion de se rassembler et de faire la fête. Clin d’œil sur la Toussaint antillaise.

  • Coup de projecteur sur Jane Fostin

    Elle est belle, talentueuse et est surtout considérée comme l’une des plus belles voix de la Guadeloupe. Elle, c’est Jane Fostin, ancienne membre du groupe Zouk Machine qui mène aujourd’hui une carrière solo ponctuée d’albums envoutants et de singles à succès.

Haut de page