Musée Edgard Clerc : découverte du passé de la Guadeloupe

Découvrez le travail d’un passionné de l’archéologie précolombienne et les vestiges du passé laissés par les Indiens qui avaient autrefois peuplé la Guadeloupe.

L’origine du musée Edgard Clerc

Edgard Clerc, né en 1915 à Martinique, a largement contribué à la découverte de l’archéologie précolombienne en Guadeloupe. Il effectua plusieurs fouilles archéologiques de 1957 à 1972 dans les régions de Morel et Basse-Terre. Ses travaux portaient sur les Indiens qui résidaient autrefois en Guadeloupe. En 1961, il partagea le fruit de son labeur en organisant une exposition sur les gisements et les sépultures indiens. Cet évènement permit de sensibiliser les autorités et la population sur la richesse du patrimoine précolombien.

Edgard Clerc participa activement à la création de la Société d’histoire de la Guadeloupe en 1963. La direction d’une circonscription archéologique fut confiée par le ministère de la Culture à Edgard Clerc en 1972. Ce dernier fit don de sa collection amassée durant les fouilles archéologiques au département de la Guadeloupe en 1977. La création du musée Edgard Clerc a été décidée par le Conseil général de la Guadeloupe en 1980. Il n’eut malheureusement pas l’opportunité de voir le musée, puisqu’il est décédé deux ans avant son inauguration en 1984.

Partez à la découverte de l’archéologie amérindienne

Le musée Edgard Clerc expose diverses thématiques aux visiteurs qui peuvent y découvrir la chronologie et le style céramique amérindien au fil des siècles, à travers les expositions de poteries, de vases, d’allumettes, de vaisselles, de pierres ou d’outils agricoles. Le musée présente une maquette d’un ancien village amérindien avec une illustration des habitats, des activités journalières des habitants et de leurs outils de pêche ou de chasse en vannerie ainsi que des sépultures. Vous pouvez également y découvrir des parures féminines datant de plus de 2000 ans.

Le musée Edgard Clerc inculque aux visiteurs l’histoire de la population amérindienne pendant et après la colonisation, et programme des démonstrations sur la fabrication de la farine de manioc. Les visiteurs peuvent accéder à un jardin amérindien à l’extérieur du musée, abritant des plantes médicinales et tropicales. La visite peut être facilitée par un jardinier-guide. La faune spécifique à la Guadeloupe constitue également une thématique abordée dans les salles d’exposition. Le musée Edgard Clerc est localisé en Rosette, dans la ville de Moule.

Autres articles à lire

  • Expérimentez le Lewoz, un concept typique de la Guadeloupe

    Parmi les richesses culturelles de la Guadeloupe, on retrouve les soirées traditionnelles baptisées Lewoz. Petit guide pour vous familiariser avec cette alliance de danse, musique et de chant purement guadeloupéens.

  • La Guadeloupe à travers ses cultures.

    De par leur origine métissée, les Guadeloupéens ont une identité très multiple exprimée principalement par la musique, la danse et la littérature.

  • La Saintoise moderne ou traditionnelle

    La Saintoise, importée par des marins bretons, émigrés aux Saintes, a joué un rôle important dans l’archipel de la Guadeloupe de par son insularité. Il serait ainsi intéressant de voir les différents aspects suivis par ce moyen de transport depuis son introduction dans cette région jusqu’à son aspect actuel.

  • Guadeloupe : le carnaval 2014 durera jusqu’au mois de mars

    Le fameux carnaval de Guadeloupe a officiellement commencé le 5 janvier dernier. Cette année, les touristes et les habitants pourront profiter de cet évènement culturel jusqu’au mois de mars.

  • La Fête du Crabe du 26 au 31 mars 2013 à Morne-à-L’eau

    La commune de Morne-à-L’eau, dans l’arrondissement de Pointe-à-Pitre, accueillera du 26 au 31 mars prochains la « Fête du Crabe », un évènement majeur permettant de mettre à jour les divers aspects de la culture guadeloupéenne.

Haut de page