Cynthia Tinédor concourra pour Miss France 2013

La concurrente qui représentera la Guadeloupe au concours Miss France Édition 2013 est désormais connue. Au terme d’une soirée qui s’est déroulée le 28 juillet dernier et organisée par Endemol, Cynthia Tinédor a été élue Miss Guadeloupe, succédant ainsi à Cindy Le Pape, la lauréate de l’année dernière.

La représentante de la Guadeloupe pour Miss France 2013

Originaire d’une cité de Sainte-Rose, Cynthia Tinédor aura illuminé la salle de son sourire en remportant le titre de Miss Guadeloupe. Au terme d’une soirée haletante qui s’est déroulée au Royal Riviera du Gosier, cette fille originaire d’une cité de Sainte-Rose s’est distinguée parmi les onze candidates qui ont été sélectionnées pour la finale. En plus du jury, le public a également pu voter pour sa candidate favorite grâce au vote par SMS. C’est avec émotion qu’elle a reçu son diadème de la main de Cindy le Pape, la lauréate 2011.

Âgée de 19 ans, Cynthia Tinédor devance Maëlle Collomb-Bélénus, première dauphine originaire de Terre-de-Haut. Elle représentera alors l’île au concours Miss France qui sera organisé le 8 décembre de cette année à Limoges en espérant remporter le titre suprême. Il est à noter que Cynthia Tinédor a déjà concouru pour Miss France, mais n’a pas réussi à atteindre la dernière étape. En travaillant son élocution, elle a finalement réussi à conquérir le titre dont elle rêvait.

Portrait d’une belle Guadeloupéenne

Si elle est incroyablement belle, Cynthia Tinédor reste une personne simple et accessible. Habitant Sainte-Rose, chez ses parents, la Miss Guadeloupe 2013 est étudiante en sciences naturelles et est actuellement en deuxième année. E, outre, elle fait régulièrement de la gymnastique rythmique, expliquant en partie son allure fière et séduisante.

Du haut de ses 1m73, Cynthia Tinédor est une illustration parfaite de la beauté créole. En maillot, en tenue traditionnelle ou encore en robe de soirée, elle a su se différencier des dix autres candidates. Elle ne manquera pas d’apporter son rayon de soleil lors de la soirée du 8 décembre prochain à Limoges. Pour sa prochaine préparation, la nouvelle Miss Guadeloupe a déclaré vouloir travailler d’arrache-pied tout en continuant ses études.

Autres articles à lire

  • Meurtre au paradis : la série qui met à l’honneur les charmes des Deshaies

    Série télévisée coproduite par France 2 et la chaîne anglaise BBC, Meurtre au paradis met à l’honneur la beauté de la petite ville guadeloupéenne de Deshaies, la ville où la production est tournée.

  • Le festival de musique traditionnelle de Gwoka à Sainte-Anne

    S’adressant aux touristes et aux résidents de Guadeloupe, le festival de musique traditionnelle se déroule chaque année à Sainte-Anne. Focus sur cet événement unique à ne pas rater.

  • Glawdys N’Dee, la voix guadeloupéenne du jazz

    La Guadeloupe regorge de nombreux artistes talentueux. Découvrez Glawdys N’Dee, encore inconnue il y deux ans et aujourd’hui, fierté de toute une population.

  • La Maison Régis après abolition de l’esclavage

    La seconde abolition de l’esclavage en 1848 a causé un important déficit de main d’œuvre dans les plantations de canne à sucre aux Antilles, plus particulièrement en Guadeloupe. Ce qui a amené les responsables de la colonie à procéder à la quête des immigrés. Le choix de l’Afrique et le rôle joué par l’entreprise française « la Maison Régis » ont été déterminants pour cette démarche.

  • Les traditions en Guadeloupe

    Terre de rencontre de plusieurs cultures, la Guadeloupe présente un cocktail inédit de traditions africaines, indiennes et européennes. Nous allons nous pencher plutôt sur la religion et la tenue traditionnelle des femmes, surtout la coiffe en madras et ce qu’elle signifie.

Haut de page