La médecine créole en Guadeloupe

Définitions et histoire de la médecine créole

La médecine créole c’est le fait de soigner en utilisant les propriétés des plantes que l’on trouve sur le territoire des Antilles. Créole dans le sens actuel du terme et qui signifie qu’elle est issue d’un métissage de diverses influences, africaines en premier lieu mais également amérindiennes, asiatiques et européennes.

La médecine créole

C’est principalement une médecine familiale dans le sens où les connaissances se transmettent dans la famille ou le cercle de connaissance, il n’y a pas de médecin à proprement parler et les « guérisseurs » sont beaucoup moins nombreux qu’avant même si on ne peut ignorer ceux qui ont un savoir important et qu’on nomme les « grandes personnes ».

Les principes de la médecine créole

Il faut noter que les principes d’utilisation sont légèrement différents de la médecine officielle actuelle et font à la fois appel au principe « chaud/froid » ainsi qu’au lien symptôme/principe actif qui corrige.
La médecine créole recherche donc un équilibre global du corps en utilisant à la fois des remèdes de rééquilibrage et d’autres très ciblés.
Nous n’aborderons pas les apports magico-religieux dans l’utilisation de cette médecine.

La médecine créole de nos jours

La médecine créole est toujours très utilisée en Guadeloupe même si les connaissances diminuent globalement. En effet tout le monde ou presque connait un certain nombre de plantes pour une utilisation donnée, nombreux sont ceux qui connaissent la partie de la plante à utiliser et son mode d’emploi (infusion, cataplasme, bain, friction, massage...) mais les doses à respecter (et c’est un danger actuel) sont beaucoup moins bien connues.

Heureusement la recherche s’est bien développée particulièrement par le projet TRAMIL (www.tramil.net ) à l’échelle de la Caraïbe et elle a montré l’efficacité de la médecine créole ainsi que les raisons de son activité par l’étude des principes actifs. De plus des livres (tels « Le guide de phytothérapie créole » de JL Longuefosse aux éditions Orphie) permettent de vérifier le bien-fondé de l’utilisation d’une plante ainsi que le mode d’emploi et les doses à respecter.

Richard GAUTIER, Dr en pharmacie

Autres articles à lire

  • La fête patronale, un évènement festif en Guadeloupe

    La Guadeloupe se caractérise par son calendrier d’évènements festifs très chargé, le plus célèbre d’entre eux étant le Carnaval. La fête patronale qui est préparée par chaque commune est aussi très animée. Zoom sur l’organisation et les différentes animations mises en place durant cette fête typique de l’archipel.

  • Découvrez le mariage antillais

    Aux Antilles, les mariages se déroulent dans une ambiance à la fois romantique et exotique. En effet, le mariage demeure une grande célébration traditionnelle pour laquelle les mariés s’entourent de toute la famille.

  • Michel Rovelas : un sculpteur guadeloupéen de renom

    Michel Rovelas est un artiste plasticien qui partage au monde entier la richesse de son héritage guadeloupéen. Il s’enrichit de nombreuses techniques et influences qui en font un sculpteur et un peintre prolifique et très apprécié.

  • Musée Edgard Clerc : découverte du passé de la Guadeloupe

    Découvrez le travail d’un passionné de l’archéologie précolombienne et les vestiges du passé laissés par les Indiens qui avaient autrefois peuplé la Guadeloupe.

  • Le Tour cycliste international de Guadeloupe 2014

    Du 1er au 10 août prochains, Pointe-à-Pitre devient le rendez-vous des cyclistes pour la 64e édition du Tour cycliste international de Guadeloupe. L’intégration du « mur de Saint-Claude » constitue une des nouveautés de cette édition.

Haut de page