Nos conseils pour jardiner sans utiliser de pesticides

Jardiner sans pesticides, c’est tout à fait possible. Pour éviter l’utilisation des produits chimiques dangereux pour la santé et l’environnement, voici des solutions naturelles qui vous aideront à prendre soin de votre jardin de façon écologique.

Avoir une flore diversifiée pour attirer les prédateurs naturels des insectes néfastes pour le jardin

Le fait d’avoir différentes plantes n’est pas seulement une question d’esthétisme. Cela permet aussi de créer un habitat favorable aux animaux et insectes susceptibles d’aider dans la lutte contre les nuisibles. En plantant du fenouil, du trèfle de prés ou encore de la carotte sauvage, vous attirerez par exemple des araignées qui se feront une joie de chasser les chenilles et autres hannetons. Vous pourrez aussi choisir des plantes ayant des pouvoirs répulsifs sur les insectes indésirables. Il en existe de nombreuses espèces, telles que les œillets d’Inde, les carottes ou encore les oignons.

Limiter le développement des espèces qui parasitent le jardin

Un bon agencement de votre jardin vous aidera également à éloigner les bestioles qui risquent de détruire votre petit coin de verdure. Plus précisément, il faut créer des habitats pour les prédateurs naturels des insectes ravageurs, ce qui permettra à terme de les éradiquer, car le but n’est pas no plus d’avoir un « petit zoo » dans son jardin.

Cela est relativement simple, mais nécessite juste un peu d’organisation. Il faut savoir que la majeure partie des animaux qui chassent les nuisibles aiment bien les endroits où il y a une grande concentration de débris de végétaux. Vous pouvez par exemple placer un pot retourné avec de la paille dedans ou carrément couvrir tout le sol du jardin avec des engrais verts.

Aménager un point d’eau pour accueillir des prédateurs aquatiques

Un point d’eau dans votre jardin est toujours un bon investissement. Non seulement cela ajoute une note de fraîcheur à votre parcelle, mais en y installant les bons animaux, vous pourrez chasser les insectes nuisibles. Vous pouvez par exemple y placer des grenouilles ou des tritons qui sont friands des petites bêtes qui parasitent le jardin. Les libellules, dont les larves se nourrissent des formes embryonnaires des moustiques, apprécieront également ce coin.

Autres articles à lire

  • Comment prendre soin de son jardin en période de forte chaleur ?

    Tout comme notre peau, les plantes sont elles aussi soumises à rudes épreuves en période de forte chaleur. Et il faut le reconnaître, une trop forte chaleur risque d’avoir un effet dévastateur sur nos belles plantes. Pour tenter de limiter les dégâts, voici quelques conseils pour mieux en prendre soin.

  • Comment fabriquer son compost soi-même ?

    Surnommé l’or noir du jardinier, le compost est un fertilisant obtenu à partir de la décomposition de plusieurs matières organiques. Il remplace parfaitement les engrais chimiques. Pour faire un geste écologique, un peu de recyclage et quelques économies, pourquoi ne pas le fabriquer soi-même, à petit prix ?

  • Nos conseils pour bien entretenir vos rosiers

    Découvrez comment entretenir vos rosiers pour qu’ils restent resplendissants et colorés.

  • Comment cultiver la consoude chez soi ?

    La consoude est connue depuis l’Antiquité pour ses vertus médicinales. Cette plante de la famille des borraginacées est originaire de l’ouest de l’Asie et de l’Europe, mais elle se cultive très bien sous un climat tropical et dans un milieu humide.

  • Le bouturage : ce qu’il faut savoir sur cette technique

    Le bouturage est une technique utilisée pour multiplier les plantes. Il existe différentes méthodes à sélectionner en fonction des espèces concernées. Quelle que soit la technique choisie, des conditions préalables doivent être réunies.

Haut de page