Hip Hop Sessions, un événement annuel consacré à la danse urbaine

La Guadeloupe ne s‘anime pas uniquement au rythme du gwoka et autres musiques traditionnelles antillaise. La culture insulaire de cette région tropicale de la France a su s’enrichir des différentes influences modernes. Pour preuve, la Guadeloupe accueille chaque année l’événement Hip Hop Sessions qui se déroule à Pointe-à-Pitre.

Hip Hop Sessions, un événement culturel majeur tous les mois de juillet

Depuis sa création en 2005, Hip Hop Sessions a pris de l’ampleur. Se déroulant chaque année au début du mois de juillet, cette manifestation consacrée à la culture urbaine attire désormais des artistes venus de plusieurs pays, dont notamment la France, les États-Unis ainsi que des nations sud-américaines. En dehors de la danse qui est généralement programmée dans ce genre d’événement, les passionnés peuvent également assister à des représentations de deejaying et des expositions de graffitis. Pourl’année 2012, les Palais des Sports du Gosier a accueilli DJ Nelson, champion du monde DMC, ainsi qu’ONYX, un groupe américain.

Une programmation variée

En dehors des principaux spectacles qui mettent en vedette des artistes internationaux et régionaux, Hip Hop Sessions est également une opportunité pour les Guadeloupéens et les touristes passionnés de hip-hop d’échanger et d’apprendre. Plusieurs ateliers et master classes sont en effet au programme de l’événement. Les grands artistes invités, DJ, chanteurs, danseurs… partagent avec plaisir leurs expériences et leurs connaissances pour contribuer au rayonnement de la culture hip-hop au cœur de la belle île.

Hip Hop Sessions, des concours et des battles

Pour permettre à la jeunesse guadeloupéenne de dévoiler ses meilleurs talents, des battles sont organisés durant le Hip Hop Sessions. À l’issue des affrontements entre les groupes, les plus talentueux peuvent participer aux crews qui voient s’affronter des teams internationaux. Dans différents endroits de Pointe-à-Pitre, des animations freestyle constituent des regroupements improvisés, pour le plus grand bonheur de la population. Les meilleurs taggeurs peuvent par ailleurs démontrer leur talent lors des concours de graffiti. Au cours des années, de véritables œuvres d’art ont vu le jour. Si vous êtes passionné de hip-hop et que vous projetez de partir en vacances en Guadeloupe, renseignez-vous sur la date de Hip Hop Sessions avant d’effectuer votre réservation.

Autres articles à lire

  • La Guadeloupe, une pépinière pour l’élite du sport mondial

    La Guadeloupe peut s’enorgueillir d’être une pépinière pour l’élite du sport mondial depuis quelques générations. De nombreux champions sont en effet originaires de cet archipel des Antilles.

  • Les 70 ans des Rhums Damoiseau

    Cette année 2012, la maison Damoiseau, importante distillerie guadeloupéenne, fête ses 70 ans. Zoom sur l’histoire d’une marque qui a su s’imposer dans le monde entier.

  • Le musée du café de la Guadeloupe

    Découvrir l’histoire du café et connaître les étapes de fabrication du café vous intéresse ? Une visite du musée du café de la Guadeloupe est à ne pas manquer.

    Copyright Café Chaulet

  • Les combats de coqs : une particularité culturelle de la Guadeloupe

    Les combats de coqs dans les pitts de la Guadeloupe sont assidument suivis par des passionnés et des touristes curieux. Introduits par des colons espagnols au 17e siècle, les combats de coqs font partie du mode de vie des Guadeloupéens.

  • Michel Rovelas : un sculpteur guadeloupéen de renom

    Michel Rovelas est un artiste plasticien qui partage au monde entier la richesse de son héritage guadeloupéen. Il s’enrichit de nombreuses techniques et influences qui en font un sculpteur et un peintre prolifique et très apprécié.

Haut de page