Hip Hop Sessions 2015 - rendez-vous du 28 au 31 octobre 2015 au Gosier

Les passionnés de cultures urbaines de la Guadeloupe se donneront rendez-vous du 28 au 31 octobre prochain pour la 8e édition de Hip Hop Sessions 2015.

Hip Hop Sessions 2015 : une édition anniversaire

Pour son édition 2015, le Festival international des cultures urbaines de Guadeloupe, plus connu sous l’appellation Hip Hop Sessions, célèbre son dixième anniversaire. Organisé par l’AGIC et DJAD Production, l’événement bénéficie de l’appui de Trace FM, d’Air Caraïbes et de la Région Guadeloupe. L’organisme étatique souligne d’ailleurs sur son site web que son soutien est motivé par sa politique en faveur des cultures, et plus particulièrement de la professionnalisation des métiers artistiques. Cette rencontre implique aujourd’hui des performers locaux, mais aussi ceux originaires de la Métropole, des autres îles des Caraïbes et même des États-Unis.

Un programme chargé pour le Hip Hop Sessions 2015

Quatre sites du Gosier ont été choisis pour accueillir les différents événements qui composeront la 8e édition de Hip Hop Sessions. L’ouverture officielle se déroulera au Mémorial ACTe à partir de 20 heures. Il s’agit d’un show intitulé « Abstraction », une création originale présentée par la compagnie MD Company. Il est à noter que cette manifestation est accessible sur invitation. Au deuxième jour du festival, le Centre Culturel Sonis accueillera la phase qualificative de différents battles. En soirée, une soirée rap créole verra la participation de 142 Désibèl et d’autres groupes surprises. Le vendredi 30 octobre, le Palais des Sports du Gosier accueillera la finale des battles (international et gwadloup). Les graffeurs proposeront la réalisation en direct d’une fresque géante. Et pour conclure le festival, l’Hôtel Canella Beach accueillera une beach party placé sous le thème « électro hip hop ».

Des stages et des masterclasses au programme

Pour permettre aux jeunes Guadeloupéens de s’initier aux différents arts de la rue, le festival a programmé des stages le 29 et le 30 octobre au Palais des Sports. Pour les plus expérimentés, des masterclasses sont prévus.

Créé en 2005 par le Centre des Arts, Hip Hop Sessions est rapidement devenu un événement de référence dans le calendrier culturel guadeloupéen. Ce statut est confirmé par son internationalisation depuis 2013.

Autres articles à lire

  • Alfredus, un artiste contemporain

    La culture guadeloupéenne est riche et variée. Dans le domaine de la peinture artistique, le talent d’Alfredus, un jeune français d’à peine 29 ans, est à découvrir absolument. Il a pratiquement vécu toute sa vie en Guadeloupe où il a réalisé ses premières œuvres. Des graffs aux tableaux, du monde sous-marin aux portraits, en plus de dix ans de carrière, il a su garder un principe dans sa façon de peindre : l’universalité.

  • Les expositions à ne pas manquer en octobre 2013 en Guadeloupe

    Le mois d’octobre s’annonce particulièrement riche en évènements en Guadeloupe. Des manifestations seront organisées un peu partout dans l’archipel. Amateurs de peinture, de photographie, de graffitis… Chacun pourra se délecter d’une exposition qui mettra en avant le savoir-faire d’artistes au talent exceptionnel.

  • La musique aux Antilles : sa place dans les îles des Caraïbes

    La musique tient une place non négligeable dans la société antillaise. Des rythmes et styles de musique ont pris naissance dans cette partie du monde et la fête de la musique y est célébrée chaque 21 juin de l’année.

  • Le rhum agricole : fierté de la Guadeloupe

    À la différence du rhum industriel qui est produit à partir des résidus de la fabrication sucrière, la mélasse, le rhum agricole est directement distillé à partir du jus de canne, lui conférant ainsi un gout inimitable. Dans la plus pure tradition antillaise, plusieurs rhumeries guadeloupéennes produisent toujours ce breuvage traditionnel, à apprécier avec modération bien évidemment.

  • Le Festival "Terre de Blues" à Marie-Galante du 17 au 20 mai 2013

    Quatre jours de fête sont annoncés à Marie-Galante pour le week-end de la Pentecôte. Zoom sur des festivités devenues une tradition.

Haut de page