Quelques légumes typiques de la Guadeloupe et leurs vertus

Un séjour en Guadeloupe offre l’opportunité d’apprécier la saveur exceptionnelle de plusieurs légumes qui ne poussent que sous une certaine latitude. Ces aliments sont non seulement très agréables au goût, mais ont également de nombreuses vertus.

Le giraumon et le gombo

Le giraumon est une variété de potiron à la forme spécifique. En raison de ses couleurs, verte ou grise, parfois bariolées de blanc ou de rouge, il affiche un aspect particulier très recherché par certains décorateurs. Les gastronomes apprécient la succulence de sa chair ferme et sucrée. La consommation de ce légume riche en potassium est recommandée à tous ceux qui souhaitent réguler leur pression artérielle. De même, il contribue au bon fonctionnement des intestins. Grâce à sa forte teneur en vitamines A, il détient des vertus antioxydantes.

Le fruit du gombo, une plante tropicale originaire du continent africain, sert à la fois de condiment et de légume pour les Guadeloupéens. En marge de son goût très délicat et de sa texture, cet aliment contient une quantité non négligeable de minéraux, de vitamines et d’antioxydants. Comme il est composé en grande partie de fibres solubles, il est bénéfique pour les personnes atteintes de cholestérol. Une huile comestible à la saveur particulière est extraite des graines de gombo.

La gourde et la christophine

La gourde, nommée aussi calebasse, est une plante potagère cultivée par les Guadeloupéens pour son fruit. Frais, celui-ci est consommé comme légume et entre dans de nombreuses préparations culinaires typiques de l’archipel. À l’état sec, il est utilisé par les artisans pour confectionner différents objets qui sont très prisés par les touristes. La gourde est composée à 95,3% d’eau et contient des oligo-éléments et des minéraux. Elle convient à tous ceux qui souhaitent adopter un régime hypocalorique.

La christophine est un légume à la forme spécifique rappelant celle d’une poire. Elle a une chair blanchâtre et ferme, composée à 90% d’eau. Elle est aussi recommandée pour un régime peu calorique. Elle renferme en outre beaucoup de vitamines C, deux fois plus que la courgette et le concombre. Ce légume a certes peu de goût, mais les cuisinières guadeloupéennes ont leurs secrets pour en faire des plats très savoureux, en salade, en ragoût ou en gratin.

Autres articles à lire

  • Le cocotier de la Guadeloupe ou l’arbre roi.

    Découvrez les milles et une vertus de l’arbre roi de la Guadeloupe : le cocotier. Non seulement certaines parties de ce palmier sont très nutritives, mais d’autres sont particulièrement utilisées dans la vie quotidienne de la population.

  • Écosystèmes et milieux naturels en Guadeloupe

    La Guadeloupe possède des milieux naturels hors du commun, divisés en trois grandes catégories : les milieux boisés, les milieux ouverts et le milieu aquatique.

  • La flore de la Guadeloupe : gâtée par la nature.

    En raison de sa situation géographique particulière et du climat tropical tempéré dont elle bénéficie, la Guadeloupe possède une flore très riche, où toutes les plantes resplendissent de couleur, le tout dessine un tableau paradisiaque où les fleurs rivalisent de beauté.

  • Les mille et une utilisations du bambou

    Originaire de l’Inde et de la Chine, le bambou est une plante aux multiples usages que bon nombre ne soupçonnent même pas. De la cuisine à la construction, en passant par la médecine, le bambou est partout. Voici une compilation des différentes utilisations du bambou pour tirer profit de cette plante millénaire.

  • La renaissance du café en Guadeloupe

    Chaud, froid, serré, allongé, nature ou sucré, le café de la Guadeloupe compte de nombreux adeptes. Mais en tant que boisson excitante, il doit être consommé avec modération. Le café est une denrée mondiale, mais il paraît que le meilleur serait issu de l’archipel !

Haut de page