Recette de Fricassée de ouassous à la créole

Voici la recette d’un plat créole succulent à préparer avec des ingrédients typique de la Guadeloupe. La fricassée de ouassous à la créole affolera les papilles avec ses condiments et ses épices.

Fricassée de ouassous à la créole : les ingrédients

La recette que nous vous proposons est prévue pour quatre personnes adultes mais vous pouvez augmenter la quantité des ingrédients en gardant leurs proportions si vous avez plus d’invités. Pour préparer votre fricassée de ouassous à la créole tranquillement, prévoyez environ 30 minutes, ajoutez à cela 3 quarts d’heures de cuisson. L’ingrédient principal de la recette est le ouassous. C’est un crustacé d’eau douce, à peu près similaire à une écrevisse, très utilisé dans la cuisine guadeloupéenne, il est très apprécié pour sa qualité gustative. Le goût de l’ouassous sera valorisé par des feuilles de bois d’Inde, une épice ressemblant aux feuilles de lauriers, mais de plus grande taille.

Pour réussir notre plat, il nous faudra 1 kilogramme de ouassous, 2 feuilles de bois d’Inde, 2 oignons, 1 tige de cive appelé également oignons pays, 3 cl d’huile, 2 cl de vieux rhum, 2 gousses d’ail, 2 tomates, un petit piment, du sel et du poivre. Ajoutons à cela un bouquet garni composé d’une tige de céleri branche, une branche de thym, une feuille de laurier et 3 brins de persil. Pour l’accompagnement, nous aurons besoin de deux bananes à cuire de grande taille, de 60 grammes de beurre, de 60 grammes de farine, de deux verres de lait, d’une pincée de muscade, de gruyère râpé, de sel et de poivre. La fricassée d’ouassous se déguste accompagnée de 400 grammes de riz cuit et d’un zeste de citron.

Fricassée d’ouassous à la créole : la préparation et la cuisson.

Commencez en premier lieu par éplucher les oignons. Faites chauffer 3 centilitres d’huile dans une cocotte. Découpez les oignons et plongez-les dans l’huile chaude. Pendant que ces derniers rissolent, lavez les ouassous et égouttez-les. Otez le boyau des ouassous avant de les déposer au fond de la cocotte, par-dessus les oignons. Laissez les ouassous pendant environ 3 minutes sur le feu, le temps que toutes les faces deviennent orange. Pour ce faire, vous devez retourner les crustacés dans la cocotte de temps en temps. Quand ils sont assez dorés, mettez-les dans un plat. Découpez les bananes en rondelles, faites pocher pendant 10 minutes.

Découpez les tomates en dés après les avoir épluchées. Faites cuire dans une cocotte pendant une dizaine de minutes les feuilles de bois d’Inde, cive, ail haché, petit piment, tomates, sel, poivre et ouassous avec 15 centilitres d’eau. Ajoutez du vieux rhum à la préparation pour terminer la cuisson. Pour l’accompagnement, faites fondre le beurre à feux doux, ajoutez la farine et laissez cuire à feu doux pendant 5 minutes en fouettant délicatement. Délayez le roux avec du lait chaud, laissez épaissir en béchamel pendant 10 minutes. Incorporez les bananes, la muscade, le sel et le poivre. Mettez le mélange dans un plat, versez le gruyère dessus et gratinez au four 5 minutes. Bon appétit !

Autres articles à lire

  • 3 recettes de salades minceur

    Tout en surveillant votre poids, ne vous privez pas de ces recettes légères qui ont tout bon !

  • Diététique : Le régime végétarien - avantages et inconvénients

    Pour équilibrer, en terme diététique, un repas idéal classique comprend : une crudité, un plat de viande, de poisson ou des œufs, un légume cuit, un plat sucré ou féculent. Or, depuis un peu plus d’un siècle, le style de vie comprenant un régime végétarien, a été préconisé par les Adventistes du septième jour. Ces deux styles contradictoires nous amènent à analyser quels sont les avantages et les inconvénients du régime végétarien ?

  • La chiquetaille de morue et sa sauce chien, une spécialité guadeloupéenne

    Parmi les trésors de la gastronomie guadeloupéenne, on retrouve la chiquetaille de morue. Agrémentée de sa sauce chien, c’est un vrai régal pour les papilles. Découvrez la liste des ingrédients nécessaires ainsi que la recette en détail.

  • Recette d’un plat typique de Guadeloupe : le Bébélé

    Parmi les nombreux éléments significatifs du patrimoine culturel de la Guadeloupe, se trouve la gastronomie. Celle-ci se distingue par un mélange original des ingrédients. Le Bébélé est un des plats traditionnels, représentatif de cette tradition culinaire.

  • Deux recettes à la tomate

    La tomate est incontournable en cuisine. Elle s’accommode avec tout et se met à toutes les sauces. Voici 2 recettes à essayer à la maison !

Haut de page