Comment célèbre-t-on les fêtes religieuses en Guadeloupe ?

La disparition progressive de la pratique de cultes dans les Églises de la Métropole a vu par contre, une montée sans précédent des différentes croyances dans les anciennes colonies ou Département d’Outre Mer.

La Guadeloupe n’est pas exempte de ce constat où de nombreuses Églises mères (catholiques ou protestantes) se sont scindées en différentes associations religieuses dénommées à tort ou à raison comme des « sectes », tout en gardant les principes fondamentaux de doctrine de la religion chrétienne.

Aussi, les fêtes religieuses telles que la Toussaint, Noël, Pâques sont-elles célébrées dans ce pays.

La toussaint en Guadeloupe

Le soir de la Toussaint, des parents et amis ont l’habitude de se rendre aux cimetières pour allumer des cierges et bougies pour la mémoire de leurs proches défunts.

Noel en Guadeloupe

La célébration de la veillée de Noël, la nuit du 24 au 25 Décembre, par contre, revêt une ambiance de fête pendant laquelle les familles et amis se regroupent pour manger, chanter et surtout danser. A cette occasion, les cantiques religieux, chantés aux rythmes créoles « biguine ou mazoukds » incitent tout le monde à danser à tel point qu’un étranger pourrait se poser la question quant au caractère sacré de l’ambiance. Mais il est à noter tout de même que les rythmes donnés à tous les cantiques traditionnels ne trahissent jamais les paroles d’origine, lesquelles sont strictement respectées.

Paques en Guadeloupe

Les fêtes de Pâques sont également célèbrées mais plus contrastées :

Pâques est aussi célébrée en Guadeloupe, mais l’ambiance est moins festive par rapport à celle de Noël, ceci pour mettre en exergue le signe de deuil. Pour appeler les fidèles aux vêpres, par exemple, l’instrument traditionnel fabriqué en bois « le rara » est utilisé à la place des cloches.

Du Vendredi saint au Dimanche, l’ambiance de la fête n’existe pas.

Ce n’est que Lundi de Pâques seulement que familles et amis se rendent à la campagne, à la plage ou au bord de la rivière pour organiser un pique-nique au cours duquel la dégustation du « matoutou » (mélange de riz et de crabe d’eau douce) est au rendez-vous. Ce lundi de Pâques s’accompagne aussi d’un autre jour férié appelé le « Karfreitag ».

La Guadeloupe est un pays chrétien qui ne rejette pas systématiquement les traditions. Son défi est de montrer que le maintien de la tradition n’est pas incompatible avec le christianisme.

Autres articles à lire

  • Le mouvement culturel Akiyo

    Groupe culturel, association militante, groupe musical guadeloupéen, découvrez comment Akiyo s’est imposé dans le monde, au nom de toute une population.

  • Ne ratez pas le 11e tour de la Guadeloupe à la voile traditionnelle

    La Guadeloupe représente un véritable paradis pour les amateurs des sports nautiques, notamment pour ceux qui aiment la voile. Alors, ne ratez pas le 11e tour de l’archipel à la voile traditionnelle. Cet évènement se tiendra du 7 au 15 juillet 2012.

  • La fête patronale, un évènement festif en Guadeloupe

    La Guadeloupe se caractérise par son calendrier d’évènements festifs très chargé, le plus célèbre d’entre eux étant le Carnaval. La fête patronale qui est préparée par chaque commune est aussi très animée. Zoom sur l’organisation et les différentes animations mises en place durant cette fête typique de l’archipel.

  • Musée du café et le punch Mabi

    Pays riche en matières premières, la Guadeloupe a l’avantage de créer des industries de transformations de produits agricoles en produits industriels. Parmi les multitudes d’entreprises qui existent dans le pays, parlons du musée du café ; le café CHAULET et le PUNCH MABI par exemple.

  • Miss International Contest Guadeloupe : un concours de beauté apprécié en Guadeloupe

    Comme la plupart des pays, les guadeloupéens valorisent également la beauté et la prestance féminines. Le « Miss International Contest Guadeloupe » est un concours de beauté offrant bien des opportunités de carrière aux muses guadeloupéennes.

Haut de page