Terre de blues 2014 : du 6 au 9 juin 2014 à Marie-Galante

Terre de Blues est l’événement immanquable à Marie-Galante. Se tenant généralement au mois de mai, cet événement aura lieu cette fois-ci au mois de juin pour pouvoir coïncider avec le week-end de Pentecôte.

Le festival Terre de Blues

Terre de Blues est un festival culturel qui se tient chaque année sur « l’île aux cent moulins », et ce, du vendredi au lundi de Pentecôte. Elle constitue une occasion exceptionnelle de découvrir et redécouvrir de grands artistes originaires d’Afrique, d’Amérique latine, des États-Unis, du Cuba et des îles de la Guadeloupe. Artisans, chanteurs et danseurs sont au rendez-vous pour animer ce festival majeur des Caraïbes.

Terre de Blues se tient, comme à son habitude, sur un lieu mythique : l’habitation Murat, à Grand-Bourg de Marie-Galante. Chargé d’histoires et d’émotions, cet endroit a servi autrefois de domaine sucrier et les organisateurs comptent sur l’aura un peu particulière de ce lieu pour créer une ambiance magique, comme à l’accoutumée.

Un aperçu de l’édition 2014

À l’occasion de cette 15e édition qui se tiendra du 6 au 9 juin 2014, 400m2 de terrain vont être aménagés sur le parking nord de l’embarcadère pour exposer les chefs-d’œuvre des artisans qui viennent participer au festival. Des ateliers et diverses manifestations ludiques pour tous les âges seront aussi au programme.

Des spectacles et des concerts, auxquels participeront des grands noms de la musique, tels que James Jt Taylor, Barrington Levy et Angélique Kidjo, animeront l’événement. Les festivaliers pourront ainsi bouger au rythme des musiques populaires et internationales, telles que le reggae, le funk, le zouk, le blues et la salsa durant ces quatre jours.

Une audience en ascension

Le festival Terre des Blues ne cesse de voir augmenter son nombre d’audience depuis ses débuts. L’édition précédente a par exemple réussi à attirer plus de 15 000 festivaliers, bien que Marie-Galante elle-même n’enregistre que dans les 12 000 habitants.

Pour cette 15e édition, les organisateurs n’en attendent pas moins. Pour eux, un événement culturel qui attire aussi bien ceux qui sont tombés amoureux de l’île que les passionnés de musique ne peut que rencontrer un franc succès.

Autres articles à lire

  • Croyances et objets magiques dans la culture Guadeloupéenne

    A côté du christianisme, la culture de la Guadeloupe est aussi marquée par des croyances d’origines africaines. Il n’est pas étonnant de rencontrer des guadeloupéens craindre les esprits des morts, éviter les poules noires attachées par les pattes et d’autres croyances relatives à des objets magiques. Voici quelques-unes de ces croyances qui font partie intégrante de la culture guadeloupéenne.

  • Histoire de la Guadeloupe : de l’ère précolombienne à nos jours

    Bien avant la découverte par Christophe Colomb, le 3 novembre 1493, la Guadeloupe était déjà une terre habitée. Son histoire a connu des péripéties souvent sanglantes.

  • Les 70 ans des Rhums Damoiseau

    Cette année 2012, la maison Damoiseau, importante distillerie guadeloupéenne, fête ses 70 ans. Zoom sur l’histoire d’une marque qui a su s’imposer dans le monde entier.

  • Coup de projecteur sur Jane Fostin

    Elle est belle, talentueuse et est surtout considérée comme l’une des plus belles voix de la Guadeloupe. Elle, c’est Jane Fostin, ancienne membre du groupe Zouk Machine qui mène aujourd’hui une carrière solo ponctuée d’albums envoutants et de singles à succès.

  • Le rhum : la boisson nationale de la Guadeloupe

    Le rhum de la Guadeloupe a gagné sa lettre de noblesse pour son goût particulier à base de canne à sucre et par sa qualité exceptionnelle.

Haut de page