La Guadeloupe, une pépinière pour l’élite du sport mondial

La Guadeloupe peut s’enorgueillir d’être une pépinière pour l’élite du sport mondial depuis quelques générations. De nombreux champions sont en effet originaires de cet archipel des Antilles.

Des athlètes de très haut niveau originaires de la Guadeloupe

Les observateurs s’accordent à dire que la Guadeloupe constitue une pépinière pour l’élite du sport mondial. « L’Ile Papillon » est considéré comme un terrain de sport hors du commun où s’entraînaient, depuis leur plus jeune âge, ces sportifs émérites qui font la fierté de leur pays d’adoption. Chacun se souvient des prouesses réalisées par Marie-José Pérec, la « Gazelle » guadeloupéenne qui a réussi à décrocher deux fois de suite les titres olympiques sur 400 mètres.

Depuis des décennies, les athlètes guadeloupéens ont porté haut les couleurs de la France. Nous pouvons citer Roger Bambuck, qualifié comme le meilleur sprinter français des années 60, Claude Issorat, qui est devenu une légende du sport sur le plan mondial après les Jeux olympiques d’Atlanta. Patricia Girard, Christine Arron, Ronald Pognon et Sylvain Wiltord, des champions du monde de leur discipline et détenteurs de plusieurs médailles d’or olympiques, sont également originaires de cet archipel.

De nombreuses autres disciplines sportives

La Guadeloupe est sans conteste une pépinière de l’élite du sport mondial. De nombreux sportifs originaires de cet archipel se sont ainsi illustrés dans l’univers du football, comme Marius Trésor, Jocelyn Angloma, Lilian Thuram, Nicolas Anelka et Thierry Henry. Leur palmarès est impressionnant. Thierry Henry est même consacré meilleur buteur de tous les temps durant sa carrière dans l’équipe de France. Le monde du basket n’est pas en reste. Jim Bilba, sélectionné 130 fois en équipe nationale française, est aussi guadeloupéen.

La Guadeloupe est réputée être le berceau de l’élite sportive mondiale. Les journalistes sportifs s’accordent à dire que Didier Dinart, qui évolue au sein de l’équipe de France de handball, est actuellement le meilleur défenseur dans sa discipline, sur le plan mondial. Coralie Balmy s’illustre déjà à 21 ans dans l’univers de la natation. Gaël Monfils intègre la nouvelle génération de tennismen de haut niveau. L’archipel compte également à son actif le célèbre boxeur Jean Marc Momeck, champion du monde dans sa catégorie, ainsi que le judoka Teddy Riner qui a obtenu une médaille durant les jeux olympiques de Pékin.

Autres articles à lire

  • Les combats de coqs : une particularité culturelle de la Guadeloupe

    Les combats de coqs dans les pitts de la Guadeloupe sont assidument suivis par des passionnés et des touristes curieux. Introduits par des colons espagnols au 17e siècle, les combats de coqs font partie du mode de vie des Guadeloupéens.

  • Les 70 ans des Rhums Damoiseau

    Cette année 2012, la maison Damoiseau, importante distillerie guadeloupéenne, fête ses 70 ans. Zoom sur l’histoire d’une marque qui a su s’imposer dans le monde entier.

  • Le Festival International du Zouk 2010 en Guadeloupe

    Du 25 juillet au 1er août 2010, zoukez avec la Guadeloupe et le Festival International du Zouk (FIZ). De nombreux artistes de l’île seront présents pour honorer la musique et valoriser cette culture musicale en créant un espace d’expression.

  • L’aquaculture en Guadeloupe

    L’aquaculture est pratiquée depuis plusieurs millénaires dans certains pays asiatiques. En Guadeloupe, elle consiste surtout à élever des ouassous, les crevettes d’eau douce qui font la réputation de l’île. Voici un tour d’horizon sur l’aquaculture en Guadeloupe.

  • Les festivités en Guadeloupe

    Tout ce qui fait la fascination pour les Antilles et pour la Guadeloupe en particulier, c’est la grande importance donnée aux fêtes en tous genres. Différentes célébrations se succèdent toute l’année. Ainsi, quelle que soit la période choisie pour un séjour en Guadeloupe, vous aurez peut-être l’occasion d’assister à l’une des manifestations culturelles locales.

Haut de page