La danse en Guadeloupe

La Guadeloupe est réputée pour la richesse de son folklore et les rythmes de danse qui y sont liés. Les déhanchements et les pas de danse esquissés par les Guadeloupéennes durant les différentes fêtes populaires étonneront toujours les visiteurs de passage dans l’archipel. Zoom sur ces types de danse qui particularisent la Guadeloupe.

Une tradition perpétuée

De nos jours, de nombreux groupes s’évertuent à sauvegarder la tradition du quadrille, une danse qui présente des similitudes avec le menuet français. Il a été en effet importé par les colons européens qui sont venus s’installer en Guadeloupe vers le milieu du 17e siècle. Plusieurs écoles de danse tendent à perpétuer la tradition en l’intégrant dans leur programme. Notons que les danseurs forment un carré et évoluent sous les directives d’un commandeur qui les guide sur les pas à esquisser.

La biguine représente par excellence la danse guadeloupéenne qui trouve ses origines aux Antilles, dans le courant du 19e siècle. Elle est issue de l’amalgame de la musique occidentale apportée par les colons à celles qui sont typiquement antillaises, comme le bélé et la polka. Durant les fêtes, la population locale danse au rythme de cette musique particulière à laquelle elle rajoute le roulement d’un tambour et des chants. C’est ainsi que la biguine est née. Elle connaît toujours un formidable succès jusqu’à nos jours.

La danse en Guadeloupe : une palette très riche

La biguine évolua au fil des années. Les Guadeloupéens ont inclus à la musique des chants spécifiquement structurés, comportant des couplets et des refrains. On distingua alors 3 différentes sortes de biguine : la version danse de salon, celle qui est réservée pour le bal et enfin la version chantée et dansée en même temps. Elle représente la danse antillaise la plus connue à travers le monde. Des musiciens célèbres, comme Gérard Lavigny, Paul-Emil Halliard et Moune de Rivel ont contribué à sa promotion.

Lors de votre prochain passage en Guadeloupe, vous aurez l’occasion de voir la population danser une mazurka ou une valse. Par ailleurs, au cours des années 70, des rythmes en provenance des autres îles antillaises et de l’Amérique du Sud sont venus étoffer la palette déjà très riche des danses typiques de la Guadeloupe. Vous serez ravi d’admirer les Guadeloupéens danser le cha-cha-cha, le calypso, le reggae et le merengue. Profitez de votre séjour pour apprendre ces différents types de danse.

Autres articles à lire

  • Alfredus, un artiste contemporain

    La culture guadeloupéenne est riche et variée. Dans le domaine de la peinture artistique, le talent d’Alfredus, un jeune français d’à peine 29 ans, est à découvrir absolument. Il a pratiquement vécu toute sa vie en Guadeloupe où il a réalisé ses premières œuvres. Des graffs aux tableaux, du monde sous-marin aux portraits, en plus de dix ans de carrière, il a su garder un principe dans sa façon de peindre : l’universalité.

  • La Guadeloupe en musique - le festival Ilo Jazz

    Connue depuis toujours pour ses merveilleuses plages, ses repas succulents et sa nature luxuriante, la Guadeloupe possède aussi une culture riche en matière musicale. Traditionnelle ou récente, chant ou danse, c’est une facette de ce pays qu’il ne faut pas manquer.

  • Les expositions à ne pas manquer en octobre 2013 en Guadeloupe

    Le mois d’octobre s’annonce particulièrement riche en évènements en Guadeloupe. Des manifestations seront organisées un peu partout dans l’archipel. Amateurs de peinture, de photographie, de graffitis… Chacun pourra se délecter d’une exposition qui mettra en avant le savoir-faire d’artistes au talent exceptionnel.

  • Découvrez le mariage antillais

    Aux Antilles, les mariages se déroulent dans une ambiance à la fois romantique et exotique. En effet, le mariage demeure une grande célébration traditionnelle pour laquelle les mariés s’entourent de toute la famille.

  • Noël en Guadeloupe : une fête de traditions

    Au-delà du décor chaleureux agrémenté de bananiers et cocotiers et entouré de la beauté des plages, la période de Noël en Guadeloupe est un moment où les traditions ressurgissent et au cours de laquelle les liens se resserrent.

Haut de page