Une croisière inoubliable sur la Dominique et l’archipel des Saintes

Optez pour une croisière en catamaran sur la Dominique et l’archipel des Saintes. Vous serez enchantés des découvertes que vous allez faire et en garderez un souvenir mémorable.

Des paysages paradisiaques

Tout au long de votre périple en mer, vous aurez maintes fois l’occasion de vous extasier sur la beauté des décors qui particularisent ces îles qui forment l’archipel de la Guadeloupe. L’Ilet Gosier, qui ne se trouve qu’à une demi-heure de Bas du Fort, constitue la première étape de la croisière. Vous passerez une très agréable soirée dans cette île paradisiaque où vous alternerez les baignades et les animations sur la plage. Les organisateurs ont prévu des cocktails pour égayer l’atmosphère.

Le lendemain, vous débarquerez à Sainte-Anne. La plage de sable fin et les cocotiers forment un décor de carte postale qu’il faudra absolument immortaliser avec votre appareil photo. L’île est assez difficile d’accès pour les navigateurs novices, mais l’équipage de votre catamaran est constitué de professionnels chevronnés qui sont en mesure de s’engager prudemment dans la passe et se faufiler entre les récifs. Vous aurez l’opportunité d’admirer le spectacle offert par les dauphins qui batifolent autour de l’embarcation.

Des découvertes inédites, d’île en île

Après l’escale à Sainte Anne, la croisière inoubliable sur la Dominique et l’Archipel des Saintes continue vers Petite Terre. Cette île constitue une réserve protégée en raison de la richesse de sa faune et sa flore dont certaines espèces sont endémiques à l’archipel. La prochaine étape est la merveilleuse île de Marie Galante. Profitez de votre bref passage pour découvrir la célèbre unité de production de rhum du Père Là Bas. Le voyage reprend pour atteindre les Saintes et son village de pêcheurs hauts en couleur. Les adeptes de la plongée sous-marine trouveront leur bonheur dans les petites baies de cet archipel.

Avant de parvenir à la destination finale de la croisière, un arrêt est prévu sur la plage de Pont Pierre. Pendant que les membres de l’équipage fréquentent le bar, les visiteurs se régalent d’un savoureux plat de langouste au yacht-club. Après trois heures en mer, le catamaran arrive enfin en Dominique, une île qui a gardé toute son authenticité. Saisissez l’opportunité pour explorer le village typique arawak habité par les Indiens Caraïbes, le parc naturel, la rivière indienne et la multitude d’oiseaux exotiques que recèle cette île hors du commun.

Autres articles à lire

  • La route du Rhum 2010

    La célèbre course transatlantique en solitaire qui se déroule tous les 4 ans de Saint-Malo à Pointe-à-Pitre en est à sa neuvième édition et le départ s’est tenue cette année-ci le 31 octobre. Après plus de 30 ans d’existence, « La Route du Rhum » fait encore rêver tous les marins du monde.

  • Les terres de Guadeloupe continentale et insulaire

    L’archipel de la Guadeloupe qui s’étend seulement sur 1628 km de terre, présente des paysages variés et contrastés. La description de la Guadeloupe continentale et insulaire ne nous dira le contraire.

  • Zoom sur la très belle Route de la Traversée

    Les paysages de la Guadeloupe sont de grande beauté et offrent par ailleurs une grande diversité de panoramas. Généralement, les visiteurs s’orientent vers les paysages côtiers pour s’imprégner de la magie de Guadeloupe. À l’intérieur des terres, la Route de la Traversée (D23) qui relie Pointe-Noire à Petit-Bourg est un axe qui vous plongera au cœur de l’exubérance tropicale de l’île.

  • Basse-Terre et Pointe-à-Pitre : deux villes d’art et d’histoire

    La Guadeloupe s’enorgueillit de ses deux villes, à savoir Basse-Terre et Pointe-à-Pitre, qui détiennent le label « Ville d’art et d’histoire », en raison des efforts fournis par les collectivités locales pour animer leur patrimoine. Focus sur ce label spécifique.

  • Baie-Mahault, un village pas comme les autres

    Situé dans l’arrondissement de la Basse-Terre en Guadeloupe, Baie-Mahault est un village bien tranquille, où nature et culture se retrouvent. Cette commune de 29 889 habitants mérite vraiment le détour en raison de sa situation géographique, de son histoire et de son patrimoine.

Haut de page