Les mille et une utilisations du bambou

Originaire de l’Inde et de la Chine, le bambou est une plante aux multiples usages que bon nombre ne soupçonnent même pas. De la cuisine à la construction, en passant par la médecine, le bambou est partout. Voici une compilation des différentes utilisations du bambou pour tirer profit de cette plante millénaire.

Le bambou dans l’habitation et la décoration

Depuis des siècles, des civilisations orientales ont puisé dans le bambou leurs matériaux de construction. Actuellement, cette plante écologique a gagné la faveur des constructeurs occidentaux. Et ce n’est pas sans raison. Le bambou est un matériau très résistant, beaucoup plus que l’acier et le fer. Il est peu sensible aux variations de température, et peut résister jusqu’à -20°C. D’ailleurs, sa solidité n’est plus à prouver. C’est ainsi qu’on l’utilise pour la fortification du béton armé, les échafaudages, les balustrades, les gouttières…

Plante ornementale par excellence, le bambou ajoute une touche d’exotisme dans la décoration d’intérieur. Actuellement, la cuisine en bambou est en vogue, sans parler des différents mobiliers et même de la vaisselle. Facilement maniable, la tige de bambou peut être peinte et vernie sans craindre l’eau à l’extérieur. On l’utilise également pour fabriquer des meubles de jardin aussi jolis que solides. À cela s’ajoutent les instruments musicaux, tels que la vièle de Cuba ou l’orgue des Philippines.

Les vertus cosmétiques et thérapeutiques du bambou

De grandes marques ont su profiter des propriétés régénérantes de la silice que contient le bambou, notamment le bambou tabashir. La silice est en effet réputée pour ses actions contre le vieillissement de la peau et l’ongle. Le vinaigre de bambou adoucit efficacement les cheveux et la peau. On accorde de même au bambou des vertus hydratantes et purifiantes. Il figure aussi parmi les ingrédients ancestraux pour le massage de bien-être. Le massage aux bambous et aux huiles essentielles a pour effet de relaxer, d’adoucir la peau, de sculpter la silhouette et de stimuler la circulation sanguine.

Cette plante possède des vertus thérapeutiques connues depuis des générations. À titre d’illustration, l’exsudat de bambou participe au traitement de l’ostéoporose et l’arthrose. Le tabashir soulage le rhumatisme et l’asthme. On lui attribue également des vertus reminéralisantes qui soulagent le dos au bambousil.

Enfin, on termine avec les pousses de bambou dans les recettes culinaires. Sans parler de leur goût exceptionnel, leur teneur en minéraux et fibres les classe parmi les légumes diététiques.

Autres articles à lire

  • Le Vanillon, cultivé traditionnellement en Guadeloupe

    Vanilla pompona connu sous le nom de vanillon est une espèce de vanille originaire du Mexique, mais cultivée traditionnellement en Guadeloupe. Sa culture est délaissée depuis quelque temps au profit de la vanille. Cependant, ses intérêts sont multiples.

  • La faune et la flore emblématiques de la Guadeloupe

    La Guadeloupe recèle une étonnante biodiversité qui fait le bonheur des amoureux de la nature issus de tous les horizons. Certaines variétés d’oiseaux, de fleurs et d’arbres sont endémiques. Faites connaissance avec la faune et la flore emblématiques de l’Ile Papillon.

  • Quelques légumes typiques de la Guadeloupe et leurs vertus

    Un séjour en Guadeloupe offre l’opportunité d’apprécier la saveur exceptionnelle de plusieurs légumes qui ne poussent que sous une certaine latitude. Ces aliments sont non seulement très agréables au goût, mais ont également de nombreuses vertus.

  • Découvrez les richesses de la flore guadeloupéenne

    Durant votre prochain séjour sous les tropiques, alternez les séances de farniente et de baignade avec la découverte des richesses de la flore guadeloupéenne dans la nature ou dans les nombreux jardins botaniques et parcs. La grande diversité et la beauté des fleurs de l’île ne manqueront pas de vous ravir.

  • Quelques specimen du Parc aux orchidées en Guadeloupe

    Voici un bref aperçu de quelques orchidées que vous pourriez rencontrer au Parc aux orchidées en Guadeloupe. Certaines de ces espèces sont très difficiles à trouver à l’état sauvage.

Haut de page