Les Bains Jaunes en Guadeloupe, pour se régénérer à l’eau soufrée

L’eau chaude soufrée des Bains Jaunes en Guadeloupe est reconnue pour ses vertus régénératrices. Cet endroit est devenu incontournable pour les amateurs de bien-être et tous ceux qui souhaitent recouvrer la santé.

Les Bains Jaunes, un lieu de détente et de relaxation

La Guadeloupe est réputée pour la beauté de ses sites et pour la richesse de son patrimoine naturel. Les Bains Jaunes, localisés sur le chemin menant au sommet de la Soufrière, représentent un passage obligé pour les visiteurs qui entreprennent l’ascension du fameux volcan. Cet endroit historique, aménagé en 1887, constitue un lieu de détente et de relaxation, un lieu thermal naturel qu’on ne retrouve nulle part ailleurs. Ce site est aisément accessible au public et il n’y a aucun droit d’entrée.

Les Bains Jaunes sont faciles à repérer. En partant de Saint-Claude, il faut parcourir la route jusqu’au petit parking qui s’avère très souvent trop exigu depuis que l’ancien emplacement réservé aux véhicules à la Savane à mulet n’est plus fonctionnel. Cet endroit se trouve à proximité de la maison du volcan qui est fermée depuis plusieurs années. De là, on peut apercevoir le réservoir d’eau chaude en pierre où de nombreux touristes et autochtones savourent de vrais instants de plaisir.

Une eau aux nombreuses vertus

Grâce à sa teneur en soufre, l’eau thermale des Bains Jaunes favorise la guérison des douleurs musculaires et de l’arthrite. Elle atténue également les problèmes respiratoires liés à l’asthme. De plus en plus de personnes viennent en ces lieux pour s’octroyer un bain de jouvence, l’eau soufrée étant réputée pour ses propriétés régénératrices. Situé à 950 mètres d’altitude, l’endroit constitue aussi le point de départ des randonneurs qui veulent gravir la montagne en empruntant un sentier pavé de pierres.

Les randonneurs qui parviennent au sommet du volcan peuvent jouir d’un magnifique panorama sur l’ensemble de l’archipel de la Guadeloupe. Les moins téméraires peuvent s’offrir une balade plus facile en allant à la Citerne qui se trouve à 2 heures de marche en suivant la trace de l’Armistice. La Chute du Galion est également accessible par un sentier balisé. Il faut prévoir une heure pour arriver à destination. Et pour une balade dans les meilleures conditions, portez des chaussures légères ou des baskets. N’oubliez pas non plus de vous munir d’un vêtement de pluie ou d’un coupe-vent.

Autres articles à lire

  • Séjour en Guadeloupe : top 3 des villes à découvrir en 2018

    La Guadeloupe rime avec exotisme, soleil et dépaysement. Une belle façon de s’offrir une parenthèse de détente et de découverte à plus de 7000 km de la Métropole. Découvrez les 3 villes guadeloupéennes où il fait bon poser ses valises en 2018.

  • Le point de vue de Belvedère en Guadeloupe

    La Guadeloupe dispose de nombreux endroits où les visiteurs peuvent jouir d’un panorama exceptionnel sur la mer des Caraïbes et sur les îles qui forment l’archipel. Du point de vue de Belvedère , vous pourrez admirer la beauté de l’ensemble de la Basse-Terre et de Grande-Anse.

  • Les îlets de Petite Terre en Guadeloupe

    Chers amoureux de la nature, vous serez enchanté de découvrir les îlets de Petite Terre en Guadeloupe. Cet endroit représente un ensemble écologique hors du commun, attirant un nombre sans cesse croissant de visiteurs.

  • La ville de Lamentin

    Le Lamentin en Guadeloupe s’étend entre Petit-Bourg, Sainte-Rose et Baie Mahault. Intégré à l’agglomération de Pointe-à-Pitre, le bourg se situe au fond de la Baie du Cul de Sac Marin avec trois ilets rattachés à son administration : Christophe, Fajou et Caret. C’est une ville touristique à découvrir pour ses stations thermales, la Baie de Blachon ou la Grande Rivière à Goyaves.

  • Des conseils pour la location de voiture en Guadeloupe

    Pour profiter entièrement de votre séjour et visiter tous les sites touristiques de la Guadeloupe, optez pour la location d’une voiture. Voici donc quelques conseils pour faire le bon choix.

Haut de page