Acras de morue antillais accompagnés de sauce rougail

La richesse culinaire antillaise ne cessera jamais d’étonner les amateurs de cuisine tropicale. Profitez de la bonne chair fraîche d’un fruit de mer tout en attisant votre appétit avec une bonne sauce originaire des Antilles.

L’apéritif par excellence avec des ingrédients exotiques

Pour la recette de l’acra de morue antillais, vous aurez besoin de 250 g de filet de morue, 150 g de farine tamisée, 100 ml de lait bouilli puis refroidi, deux œufs et 50 ml d’eau. Pour relever le goût de l’exotisme, il vous faut trois branches de ciboulettes, deux pincées de piment en poudre, du gingembre, de l’oignon émincé, des tomates, un bouquet contenant du persil, de la maniguette, des feuilles de bois d’Inde et du laurier. N’oubliez surtout pas le sel et le poivre.

Avant de préparer la pâte, commencez d’abord par dessaler la morue. Retirez-en les arêtes et récupérez le filet. En même temps, faites cuire le bouquet de persil, de laurier, de maniguette et de feuilles d’Inde dans un litre d’eau. Égouttez le tout et écrasez le mélange avec une fourchette. Versez-y un peu d’huile tout en ajoutant petit à petit l’oignon et les ciboulettes. L’huile est indispensable pour que l’appareil soit un peu plus souple.

Une pâte légère et une chair bien ferme pour des acras exquis

Commencez à préparer la pâte après avoir terminé l’appareil. Pour ce faire, mettez la farine dans un saladier. Incorporez le sel, le piment et le poivre. Faites un petit puits au milieu du mélange. Ajoutez-y le lait et les œufs tout en battant vigoureusement jusqu’à obtention d’une substance homogène et très légère. Recouvrez cette pâte avec une serviette en coton et laissez reposer pendant une heure pour qu’elle gonfle bien.

Une fois la pause terminée, prenez la pâte et incorporez-y les tranches de morue. Faites bouillir de l’huile et faites-y frire les morceaux de morue enveloppés de pâte. Attendez qu’ils soient dorés avant de les retirer. En attendant que les acras cuisent, préparez la sauce rougail en mixant tomates, gingembre et piment. Vous obtiendrez une substance pâteuse de couleur rouge que vous servirez en accompagnement de vos acras. Mettez une tranche de citron au coin de l’assiette pour encore plus de goût.

Autres articles à lire

  • Idées de recettes pour cuisiner le gombo

    Le goût du gombo rappelle étroitement celui de l’aubergine. Voici deux recettes populaires à base de gombo pour découvrir ou redécouvrir ce légume.

  • Régalez-vous avec le boudin antillais et le boudin de lambi

    Spécialités guadeloupéennes, le boudin antillais et le boudin de lambi sont faciles à réaliser. Avec ces deux recettes, apportez toute la magie de la cuisine antillaise à vos repas familiaux.

  • Les vertus des épices de la Guadeloupe.

    Se rafraîchir avec une boisson épicée, boire du rhum arrangé, déguster un plat de fricassé de crabes aux épices… que de bonheurs à découvrir en Guadeloupe ! Mais à part le rôle indiscutable des épices dans les préparations gastronomiques guadeloupéennes, savez-vous qu’elles apportent également beaucoup de bienfait à notre organisme ?

  • Recette du Blanc Manger Coco : un dessert apprécié en Guadeloupe

    Dessert savoureux et vivifiant, le Blanc Manger Coco est un délice à consommer lors de votre séjour découverte en Guadeloupe. Si vous êtes amateur de gastronomie ou de pâtisserie, découvrez la bonne façon de préparer le Blanc Manger Coco à travers notre recette.

  • Recette du boudin antillais : les épices à l’honneur !

    La gastronomie guadeloupéenne regorge de mille et une recettes, toutes aussi délicieuses les unes que les autres. Voici encore une recette plutôt commune, mais préparée à la manière antillais : le boudin créole.

Haut de page