La Plantation Grand Café à Capesterre-Belle-Eau

Plantation de café à l’origine, la Plantation Grand Café est devenue par la suite une bananeraie. Appelée musée vivant de la banane, la plantation qui s’étend sur 30 ha vous fera découvrir différentes espèces de ce fruit lors de vos promenades en charrette tractée. Une dégustation de douceurs à base de banane conclura votre visite.

Plantation Grand Café : une authentique bananeraie !

Située à quelques kilomètres de la plage de Roseau en venant de Pointe-à-Pitre, ce domaine était une plantation de café, de cacao et de vanille dans les années 40. Abandonnée, la culture du café a cédé sa place à celle de la banane mais le domaine a gardé son nom d’origine. La culture de ce fruit s’est répandue en Guadeloupe après la Première Guerre mondiale. Sur une surface de 30 hectares, la bananeraie de Gérard Babin est ouverte aux curieux pour faire découvrir les différentes variétés de bananes. Il propose le circuit à charrette ou à pieds, du processus de production de fruit. Il faut savoir que ces bananes s’exportent en Métropole pour le plus grand bonheur des consommateurs français.

Le domaine comprend également une habitation qui date de plus d’un siècle. Elle traduit l’architecture des constructions typiques des maisons de type colonial. Appartenant au propriétaire, la visite de cette demeure attire beaucoup de monde. Elle redonne l’ambiance des intérieurs créoles d’antan avec ses meubles, ses fauteuils planteurs et ses canapés du XIXe siècle. À quelques centaines de mètres de cette demeure, vous découvrirez la trentaine de variétés de bananes comme la musa basjoo, le hands planty, le pisang roto uter d’Indonésie … ainsi que les espèces cultivées en Guadeloupe.

La visite de la Plantation Grand Café

La plantation Grand Café est ouverte tous les jours de 9h à 16 h sauf les samedis, dimanche et les jours fériés. Les tarifs de la visite sont de 12 euros pour les adultes et de 6 euros pour les enfants de 5 à 12 ans. La Plantation Grand Café offre un parcours botanique avec les espèces indiquées par des panneaux pour permettre de connaître le nom des arbres et donc leur environnement naturel. La visite se veut ainsi instructive. En charrette ou pieds, de la plantation jusqu’à la piste d’atterrissage, vous découvrirez l’usine de conditionnement de bananes avec les techniques de lavage, de découpage et d’emballage.

Vous pourrez également observer les fleurs de bananiers et la Musa Beccarri avec sa fleur rouge orangé. Originaire de l’île de Bornéo, elle peut atteindre 10 mètres de hauteur. Suite à cette visite guidée au cœur de la Plantation Grand Café, une pause douceur avec les produits à base de banane vous sera proposée pour le plaisir de vos sens. Pour la visite, vous avez le choix entre la demi-journée avec dégustation de bananes et de liqueur du pays ou la journée avec déjeuner dans le parc de Valombreuse.

Autres articles à lire

  • L’Aquarium de la Guadeloupe et le Jardin Botanique de Deshaies.

    A part les nombreux sites touristiques des renoms, la Guadeloupe possède un Aquarium et un jardin botanique qui méritent d’être visitée de par leur beauté.

  • Visiter la commune Trois-Rivières en Guadeloupe

    Dans l’arrondissement de Basse-Terre, le petit Bourg Trois-Rivières offre un grand nombre de sites à visiter. Cette commune agricole est dotée de paysages montagneux et quelques sites touristiques à découvrir.

  • Les meilleurs moyens de découvrir les fonds marins de la Guadeloupe

    Les fonds marins de la Guadeloupe regorgent d’une multitude de poissons et de coraux. Les visiteurs ont le choix entre le snorkeling, la plongée sous-marine, les excursions ou sorties en canoë-kayak transparent ou en bateau à fond de verre.

  • Le parc Archéologique des Roches Gravées

    Situé à Trois-Rivières dans un site naturel à la végétation luxuriante, le parc Archéologique abrite un ensemble de roches gravées par les Indiens arawaks, occupants de l’île avant les Caraïbes. Ce site comprend 22 roches portant près de 230 gravures datant probablement de 300 avant J.-C.

  • Découvrez les Temples hindous de la Guadeloupe

    La population de la Guadeloupe est estimée à 450 000 habitants. Après l’abolition de l’esclavage en 1848, le gouvernement du Second Empire autorisa les planteurs à recourir à de la main-d’œuvre salariée recrutée en Inde. La Guadeloupe compte ainsi une importante communauté indienne issue de l’immigration des années 1850. Cela explique la présence de nombreux temples hindous en Guadeloupe.

Haut de page